Cet article date de plus de 5 ans

Saône-et-Loire : le religieux de Saint-Jean condamné à 8 ans de réclusion

Jean-Dominique Lefèvre, religieux de la communauté de Saint-Jean, a été condamné ce jeudi à huit ans de réclusion par les assises de Saône-et-Loire. Il était jugé pour des faits d'agressions sexuelles et de viols sur 5 fillettes et une adulte fragile psychologiquement entre 1991 et 2007.
Jean-Dominique Lefèvre devant les assises de Saône-et-Loire.
Jean-Dominique Lefèvre devant les assises de Saône-et-Loire. © Christophe Busti
Le religieux de la communauté de Saint-Jean, accusé d'agressions sexuelles et de viols de jeunes filles, a été condamné ce jeudi à huit années de réclusion criminelle par les assises de Saône-et-Loire.

Plus tôt dans la journée, le procureur général avait requis une peine de quatorze ans de prison à son encontre. Dominique Lefèvre, 66 ans, qui comparaissait libre sous contrôle judiciaire depuis le 21 mai, était jugé pour des agressions sexuelles commises entre 1991 et 1999 contre cinq fillettes, en France et en Roumanie, ainsi que pour les viols de l'une d'entre elles, roumaine, et d'une jeune femme de 33 ans, en situation fragile et qui s'est suicidée.

Après sa condamnation, le religieux n'en a pas fini avec la justice puisqu'il doit encore comparaître le 2 juin devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour l'agression sexuelle d'une mineure en 1991.

Il vivait jusqu'à présent au sein de la communauté de Saint-Jean à Rimont (Saône-et-Loire). La congrégation compte actuellement environ 500 frères à travers le monde.

Le reportage de M. Barate et J-F. Guilmard avec:
durée de la vidéo: 02 min 13
Verdict dans le procès de Jean-Dominique Lefèvre

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pédophilie faits divers justice société