• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le 3e contrat de canal de Bourgogne est signé !

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

La signature de ce contrat est l'aboutissement d'un long travail de concertation commencé en 2014 entre les divers acteurs politiques, économiques, et les Voies Navigables de France, partenaires du projet. Il fixe les orientations stratégiques et donne les priorités d'action pour les 5 ans à venir. 

Par Caroline Jouret

Un plan d'actions pour le développement touristique du plus long canal de la région

C'est acté! après avoir été adopté le 30 mars dernier en session plénière du Conseil de Bourgogne-Franche-Comté, le contrat de canal de Bourgogne pour la période 2018-2022 a été signé le 6 septembre au port de plaisance de Pouilly-en-Auxois. 

Pour la symbolique, la signature a eu lieu à bord du bateau promenade La Billebaude. Un bateau qui fonctionne à l'énergie verte, électrosolaire. Car c'est dans cet esprit que les 12 signataires du contrat veulent voir évoluer le canal de Bourgogne.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

De la vallée de l'Yonne au départ de Migennes, jusqu'à la vallée de la Saône qu'il rejoint à Saint-Jean-de-Losne (le plus grand port fluvial de France -faut-il le rappeler? -) , ce canal de 242 kilomètres est un atout majeur pour toutes les territoires qu'il traverse, et plus largement pour toute la région.

Les Communautés de communes de Pouilly-en-Auxois Bligny-sur-Ouche, du Tonnerrois, de la Plaine Dijonnaise, des Rives de Saône, les Pôles d'Equilibre Territoriaux et Ruraux (P.E.T.R.) du Pays de l'Auxois Morvan Côte-dOrien, et du Grand Auxerrois, Dijon Métropole, les Voies Navigables de France, et la Région Bourgogne-Franche-Comté, vont donc unir leurs efforts, mutualiser leurs ressources, pour continuer à structurer, renforcer et promouvoir le canal de Bourgogne.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
 

Un formidable potentiel de développement

Pas moins de 75 projets sont prêts à être concrétisés d'ici à 2022 :
  • création de nouveaux hébergements touristiques
  • aménagement de ports
  • réalisation d'une capitainerie et d'un office de tourisme
  • aménagement d'une boucle de véloroute
  • création de nouveaux espaces publics
  • mise en accès touristique de sites historiques
  • plan de collecte de déchets sur tout le linéaire
Les partenaires, signataires du contrat, attendent aussi des propositions de porteurs de projets. La réhabilitation des maisons le long du canal a été évoquée.

Seule ombre au tableau : la menace des algues qui envahissent le canal. VNF a rappelé que c'est un véritable fléau. Ces algues prolifèrent avec le réchauffement climatique et les moyens de lutte sont limités malgré l'utilisation d'un engin spécialisé.  
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Un vecteur d'attractivité supplémentaire

Le contrat prévoit 12 millions d'euros d'investissement au total, soit près d'un million d'euro par an. De quoi valoriser le canal de Bourgogne et répondre au mieux aux attentes des visiteurs, qu'ils soient adeptes de tourisme fluvial, de randonnées, ou de cyclisme. 
Sont prévus :
  • Une amélioration de l'offre et ses services sur l'eau
  • L'investissement dans des équipements touristiques
  • L'investissement dans la sauvegarde, le maintien, et la modernisation des infrastructure
  • Un développement respectueux de l'environnement, tout au long du canal

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, n'a pas tari d'éloges sur cette voie d'eau, la plus longue de Bourgogne-Franche-Comté : " Le canal de Bourgogne, très prisé des touristes, estun véritable conducteur entre les trésors de notre belle région. Il est donc primordial d'investir ensemble pour lui donner un nouveau souffle. Durant ce mandat, 100 millions d'euros sont consacrés au tourisme, dont 22 millions d'euros pour l'itinérance, le cyclotourisme, et le tourisme fluvial". 
  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus