• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Méline : un père qui a tué sa fille de 2 ans comparaît devant les assises de Saône-et-Loire

L'affaire Méline a été jugée du 23 au 26 janvier 2018 à Chalon-sur-Saône par la cour d'assises de Saône-et-Loire.
L'affaire Méline a été jugée du 23 au 26 janvier 2018 à Chalon-sur-Saône par la cour d'assises de Saône-et-Loire.

L'affaire remonte au 2 septembre 2015. La petite Méline, 2 ans, était alors retrouvée morte, ensanglantée, à son domicile. Son père a avoué l'avoir tuée. La cour d'assises de Saône-et-Loire le jugera du mardi 23 au vendredi 26 janvier 2018.

Par Sofian Aissaoui

Ce jour-là, l'homme s'en est pris à la chair de sa chair : sa propre fille. Au moment des faits, en septembre 2015, la petite Méline n'a alors que deux ans. Elle sera retrouvée morte, étranglée et poignardée, chez elle à Marmagne près du Creusot.

L'autopsie montrera que trois coups de couteaux lui ont été assénés... dont un en plein coeur. Le père de la petite a avoué les faits : il s'est rendu de lui-même au commissariat du Creusot afin d'avouer les faits.  Du 23 au 26 janvier, l'affaire sera jugée par la cour d'assises de Saône-et-Loire, à Chalon-sur-Saône. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus