• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : une fillette de deux ans a été retrouvée morte, son père est en garde à vue

Une fillette de deux ans a été retrouvée morte mercredi 2 septembre 2015, à Marmagne, en Saône-et-Loire. / © France 3 Bourgogne
Une fillette de deux ans a été retrouvée morte mercredi 2 septembre 2015, à Marmagne, en Saône-et-Loire. / © France 3 Bourgogne

Une fillette de deux ans a été retrouvée morte dans la matinée du mercredi 2 septembre 2015, à Marmagne en Saône-et-Loire. Son père, qui s'est présenté de lui-même à la brigade de gendarmerie du Creusot, a été placé en garde à vue.

Par P.R avec l'AFP

Vers 08H30, la petite fille a été retrouvée par les gendarmes à son domicile, sans vie, a précisé le procureur de la République de Chalon-sur-Saône, Christophe Rode, confirmant une information du site Creusot-infos.

Le père placé en garde à vue

Le père de la victime est un fonctionnaire, âgé de 43 ans. Il s'est présenté ce matin à la brigade de gendarmerie pour signaler le décès de sa fille âgée de deux ans.
L'homme est aussi père d'un fils de 7 ans, qu'il a eu avec une autre compagne. Le garçonnet était dans la maison au moment des faits. Son père l'a ensuite emmené avec lui quand il s'est rendu à la gendarmerie pour se dénoncer.

Reportage d'Elsa Bezin et de Romain Liboz avec : 

  • Christophe Rode, procureur de la République de Chalon-sur-Saône
Marmagne : une fillette de 2 ans assassinée

Aucune trace d'effraction 

En arrivant sur place, les gendarmes ont constaté que la maison était fermée et qu'elle ne présentait aucune trace d'effraction.
Le corps sans vie de la fillette aurait été retrouvé par les gendarmes dans sa chambre.  
Le lotissement situé à Marmagne en Saône-et-Loire, là où le drame a eu lieu, mercredi 2 septembre 2015. / © Elsa Bezin
Le lotissement situé à Marmagne en Saône-et-Loire, là où le drame a eu lieu, mercredi 2 septembre 2015. / © Elsa Bezin

Les circonstances du décès encore inconnues

Le médecin légiste s'est rendu sur les lieux du drame dans l'après-midi. Une autopsie du corps de la fillette devrait être réalisée à Dijon jeudi 3 septembre 2015, afin de déterminer précisément les circonstances de son décès. La fillette aurait été poignardée et étranglée. 

La mère a été prévenue alors qu'elle était à son travail. Elle a été hospitalisée en état de choc.

La brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie d'Autun a été saisie de l'enquête. 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus