L'Agence régionale de santé demande la déprogrammation de toutes les opérations non-urgentes en Bourgogne-Franche-Comté

En raison de l'épidémie de covid-19, l'Agence régionale de santé a demandé à tous les hôpitaux et cliniques de Bourgogne-Franche-Comté d'annuler les "activités non-urgentes". Un choix qui relève des équipes médicales, qui prendront contact avec les patients concernés.
Ce robot est notamment utilisé pour la prise en charge de nombreux cancers.
Ce robot est notamment utilisé pour la prise en charge de nombreux cancers. © Romain Liboz / France 3 Bourgogne
C'était malheureusement à prévoir.

Pour "permettre de prendre en charge le grand nombre de patients gravement atteints de la Covid-19 amenés à être hospitalisés dans les jours qui viennent", l'Agence régionale de Santé a demandé à l'ensemble des établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté, publics comme privés, de "procéder à la déprogrammation des activités non urgentes"
 

Il ne faut en aucun cas que les patients prennent l’initiative de déprogrammer leurs soins eux-mêmes, au risque de mettre leur santé en danger

Agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté

Néanmoins, les autorités de santé rappellent expressément que ces déprogrammations "reposent pour chaque patient sur une évaluation du risque de perte de chance par son médecin."
 
Il ne s'agit donc pas d'annuler soi-même ses rendez-vous, qu'il s'agisse d'un médecin de ville, d'un dentiste ou d'un kiné.

"La continuité des soins médicaux et paramédicaux est indispensable et ne peut être remise en cause que par un médecin qui évalue la situation de chaque patient", abonde l'ARS dans son communiqué.

D'après le bilan quotidien de Santé public France, il y avait en Bourgogne-Franche-Comté 1070 patients covid hospitalisés ce 2 novembre, dont 141 en réanimation.

Au plus fort de la première vague, notre région avait compté jusqu'à 1380 patients covid hospitalisés (le 17 avril) et 295 malades en réanimation (le 7 avril).


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société