Attentats à Paris : hommage national aux victimes le 27 novembre

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

L'Elysée a annoncé qu'un hommage national aux victimes des attentats du 13 novembre aura lieu à Paris, dans la cour de l'Hôtel national des Invalides, le vendredi 27 novembre à 10H30.

Par Sébastien Kerroux avec AFP

Le 27 novembre 2015, à 10h30, l'Etat rendra hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, dans la cour des Invalides. François Hollande présidera cette cérémonie, qui sera organisée deux semaines après les attaques de Paris et de Saint-Denis ayant fait 129 morts et 352 blessés. Cet hommage national se tiendra au terme d'une intense semaine diplomatique pour le président français, qui doit rencontrer Barack Obama mardi à Washington, puis son homologue russe Vladimir Poutine jeudi à Moscou, afin d'édifier une coalition unie pour lutter contre l'organisation Etat islamique.

Après l'hommage, vendredi prochain, le chef de l'Etat doit par ailleurs se rendre à la rencontre des chefs d'Etat du Commonwealth qui se tiendra à Malte.La présidence de la République avait indiqué mercredi, à l'issue du Conseil des ministres, que les 129 victimes de ces attentats à Paris et à Saint-Denis avaient toutes été identifiées. L'organisateur présumé de ces attaques terroristes, les plus meurtrières sur le sol français, Abdelhamid Abaaoud, est mort dans l'assaut policier mené mercredi à Saint-Denis.

Six victimes originaires de Bourgogne


Quatre victimes bourguignonnes ont été fauchées au Bataclan

Yannick Minvielle, 39 ans, vivait à Paris. Il travaillait dans la publicité. Il chantait dans un groupe de rock Il est originaire du village d’Epervans, en Saône-et-Loire, où sa famille réside.

Baptiste Chevreau, 24 ans, vivait à Paris. Il venait de trouver un travail dans une école de musique. Ce jeune musicien était originaire de Tonnerre, dans l'Yonne. Il est le petit-fils de la chanteuse Anne Sylvestre, selon nos confrères de France Bleu.

Mayeul Gaubert venait de fêter son 30e anniversaire. Il résidait également dans la capitale. Il était juriste. sa famille est originaire de Morey, près de Givry, en Saône-et-Loire. Il est décédé à l'hôpital militaire de Paris des suites de ses blessures.

Fabian Stech, 51 ans, vivait à Dijon. cet enseignant d'allemand au lycée privé Les Arcades et critique d'art était une figure du milieu culturel dijonnais.

Deux sœurs, originaires du Creusot, ont été abattues à la terrasse d'un restaurant rue de Charonne

Halima Saadi, 34 ans, vivait à Paris, alors que sa famille est installée au Creusot, Saône-et-Loire. Vendredi soir, elle fêtait un anniversaire à la terrasse du restaurant La Belle équipe, rue de Charonne. Elle était accompagnée de sa grande sœur, Hodda Saadi, 33 ans. Elle était la co-gérante de ce restaurant. 

Sur le même sujet

Les + Lus