Avant les Jeux de Rio, Mahiédine Mekhissi sera la tête d'affiche du meeting d'athlétisme de Montbéliard

Le Français Mahiédine Mekhissi champion d'Europe du 1500 m en 2014, à Zurich (Suisse) / © AFP
Le Français Mahiédine Mekhissi champion d'Europe du 1500 m en 2014, à Zurich (Suisse) / © AFP

Double médaillé d'argent olympique, à Pékin puis Londres, l'athlète reimois Mahiédine Mekhissi-Benabbad visera à nouveau un podium cet été à Rio sur le 3000m steeple. Sur la route du Brésil, il courra au meeting de demi-fond de Montbéliard, dont il sera la tête d'affiche le 1er juin.

Par Jérémy Chevreuil

C'est un sacré gros coup qu'ont réalisé les organisateurs du meeting de demi-fond de Montbéliard (ex-meeting Jacky Boxberger).

Le 1er juin, c'est un des rares Français habitués des podiums internationaux qui foulera la piste du stade de Montbéliard: Mahiédine Mekhissi-Benabbad est en effet annoncé pour cette grand-messe du demi-fond, avec plusieurs finalistes des Mondiaux de Pékin l'an passé pour lui donner la réplique.

Pour Mahiédine Mekhissi-Benabbad, ce sera l'occasion de se tester avant les échéances estivales après plusieurs mois sans courir suite à une opération au pied. Un retour que l'athlète a préparé en Afrique du sud (voir notre reportage ici).

          "Le meilleur plateau depuis 2009"


Avec la présence du double médaillé olympique français, recordman d'Europe du 3000m steeple, Montbéliard confirme qu'elle tient une place de choix sur la planète athlé.

"Chaque année le niveau augmente, avec un plateau de plus en plus compétitif, c'est le meilleur plateau depuis la création du meeting en 2009, se réjouissent les organisateurs. Sur le plan des épreuves de demi-fond, notre meeting est l'un des plus disputé d'Europe."

Beaucoup de concurrents ont inscrit Montbéliard comme étape de préparation avant les championnats d'Europe d'Amsterdam ou les Jeux Olympiques de Rio. C'est peut-être au stade Jacky Boxberger que certains valideront leur qualification en réalisant les minimas.

Le meeting sera aussi l'occasion pour les licenciés du MBA de briller, à l'image d'Ophélie Claude-Boxberger, la championne de France du 3000m steeple qui voudra sûrement prendre sa revanche après son rendez-vous manqué aux Mondiaux (elle n'avait pas été sélectionnée malgré les minimas réalisés) ou du spécialiste du 800m Khaled Benmahdi

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chevigny-Saint-Sauveur : une fusillade a fait deux blessés

Les + Lus