Belfort : L'élection du député LR Ian Boucard invalidée par le Conseil Constitutionnel

Coup de théâtre. Les électeurs de la 1ère circonscription du Territoire de Belfort vont devoir voter à nouveau. Christophe Grudler candidat du Modem allié de la République en Marche avait déposé un recours. Le Conseil Constitutionnel lui donne gain de cause.  

Le député LR Ian Boucard à l'Assemblée Nationale
Le député LR Ian Boucard à l'Assemblée Nationale © Leon Tanguy - maxppp
durée de la vidéo: 01 min 50
L'élection du député Ian Boucard invalidée


Le Conseil Constitutionnel a relevé de la part de Ian Boucard une propagande électorale de nature à créer "une confusion dans l'esprit d'une partie des électeurs", donnant droit à la requête de son opposant MoDem Christophe Grudler. 


Extrait de la décision du Conseil Constitutionnel


"C'est une victoire de la démocratie face à la voyoucratie"

Christophe Grudler qui s'était battu pour faire invalider le scrutin annonce déjà qu'il sera candidat. L'élection doit avoir lieu dans un délai de 3 mois. Et on repartira à zéro. Avec une nouvelle campagne et deux tours si besoin. "On a voulu tromper les électeurs avec de faux tracts du Front National et de La France Insoumise", résume l'élu du Modem. Outre le recours contre le Conseil Constitutionnel, Christophe Grudler a porté plainte contre Ian Boucard et contre X auprès du Procureur de la République de Belfort. Une plainte pour infraction au code éléctoral. 

Il y avait au soir du second tour le 18 juin 2017, 279 voix d'écart entre les deux hommes. Christophe Grudler du Modem avait échoué de justesse face à Ian Boucard (LR) dans la 1ère circonscription du Territoire de Belfort détenue jusqu'à présent par Damien Meslot.

Le soir même de sa défaite, Christophe Grudler très en colère annonçait qu'il allait déposer un recours. Il soupçonnait son adversaire d'avoir distribué deux jours avant le second tour des tracts signés de la France Insoumise. 



"Ce tract non signé, ne comportant pas le nom de l’imprimeur, n’émane pas de la France Insoumise" avait reconnu le parti de Jean-Luc Mélenchon. 


Ian Boucard sera lui aussi à nouveau candidat

Ian Boucard, 29 ans avait été élu au second tour avec 50,75% des suffrages (9410 voix). Dans un communiqué publié ce matin, le député déchu semble déjà reparti en campagne. "Face à une majorité pléthorique qui applique sans sourciller les directives venues de l’Elysée ou des financiers de Bercy, il est important d’avoir à l’Assemblée Nationale des élus ancrés dans les territoires et qui connaissent les réalités de nos concitoyens. C’est pourquoi je serai à nouveau candidat afin de poursuivre le travail que j'ai entrepris depuis le 18 juin dernier" dit-il. 

Ian Boucard a reçu le soutien du maire de Belfort Damien Meslot (LR). "Ian BOUCARD est le symbole d’une nouvelle génération, il incarne le renouveau en politique et l’avenir. Je lui apporte tout mon soutien. Je serai à ses côtés pour lui permettre de remporter ce troisième tour des élections législatives" annonce dans un communiqué l'élu Belfortain. 



durée de la vidéo: 01 min 32
Territoire de Belfort : l'élection du député Ian Boucard invalidée


 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections législatives élections