Biathlon, sprint de Nove Mesto : Anaïs Bescond termine deuxième !

© AFP / Jure Makovec
© AFP / Jure Makovec

La Coupe du monde de biathlon reprenait ses droits ce jeudi 5 mars à Nove Mesto en République-Tchèque avec le sprint femmes jusqu’au 8 mars. En raison du coronavirus, les épreuves se sont disputé à huis clos. Anaïs Bescond a terminé deuxième du sprint. 

Par Vanessa Hirson

Anaïs Bescond, notre biathlète franc-comtoise a repris du poil de la bête, en terminant deuxième du sprint ce vendredi 5 mars, à Nove Mesto (République Tchèque), sur 7,5 km. Avec un magnifique 10/10, "Nanas" pour les intimes, a réussi un gros coup. C'est Denise Herrmann, l'Allemande qui a empoché la première place. La troisième revient à Marketa Davidova.

Le classement : 

1- Denise Herrmann (ALL), en 18’51”0 (0 tour de pénalité)
2- Anaïs Bescond (FRA), à 27”2 (0)
3- Marketa Davidova (RTC), à 49”7 (1)
4- Mari Eder (FIN), à 59” (1)
5- Tiril Eckhoff (NOR), à 1’11”11 (2)
6- Hanna Oeberg (SUE), à 1’11”7 (1)
7- Lisa Vittozzi (ITA), à 1’13”7 (2)
8- Elvira Oeberg (SUE), à 1’22”4 (0)
9- Monika Hojnisz-Starega (POL), à 1’24”4 (2)
10- Justine Braisaz (FRA), à 1’24”6 (3)

C'est le troisième podium de l’hiver pour Anaïs Bescond. "J’ai l’impression d’avoir été chanceuse sur le tir. Je suis restée sur des choses simples en m’appliquant à viser le centre, c’était ma seule idée, viser le 10 ! L’italie et les mondiaux d’Antholz étaient compliquées mais je suis contente de retrouver le podium", a expliqué la Jurassienne sur L’Equipe.
 

Le sprint hommes vendredi 6 mars à 17h30


La Coupe du monde messieurs de biathlon entame sa dernière ligne droite avec l'étape de Nove Mesto où Martin Fourcade devra contenir la pression de ses rivaux pour sécuriser sa route vers un 8e gros globe de cristal.

A sept courses du terme de la saison, le suspense reste entier et ils sont trois à pouvoir encore rêver de la place de numéro un mondial : le leader Fourcade (788 points), son compatriote Quentin Fillon-Maillet (2e avec 712 points) et le tenant du titre norvégien Johannes Boe (3e avec 690 points). Pas question donc pour l'un de ces trois prétendants de se manquer ce week-end sous peine de dilapider une partie de ses chances avant de se rendre à Kontiolahti (12 au 15 mars) et à Oslo (20 au 22 mars).
 

Des épreuves sans public


Après l'annonce des trois premiers cas de la maladie Covid-19 dans le pays, le gouvernement tchèque a décidé de faire disputer les épreuves sprint, relais, mass start sans public. "Nous avons décidé que l'étape de biathlon de Nove Mesto devrait se disputer sans public", a déclaré le Premier ministre Andrej Babis à des journalistes, au lendemain de l'annonce des trois premiers cas de la maladie
Covid-19 sur le territoire tchèque. C'est "une mesure préventive, considérant le nombre de personnes attendues".

Un choix qui n’est pas du goût de Martin Fourcade. Sur son compte twitter l’athlète dénonce une "incohérence" : "L'incohérence continue avec le #COVID19... Les fans tchèques ne pourront pas assister aux épreuves alors qu'il n'y a aucun souci pour que la caravane du biathlon se rende là-bas alors que nous étions tous en Italie il y a seulement 7 jours... (pour les Championnats du monde, ndlr)".
 

Sur le même sujet

Les + Lus