Bourgogne : la neige a des conséquences sur l'activité des transporteurs

Si officiellement la levée de la restrictions de circulation est bien effective depuis la mi-journée, ce jeudi 8 février 2018, les transporteurs bourguignons sont dans le flou. Les informations en provenance des différents points de blocages étaient souvent contradictoires aujourd'hui encore.

Par M. Ba avec AFP



Les organisations de transporteurs routiers ont dénoncé, aujourd'hui, un "manque de coordination" dans les décisions d'interdiction de circulation des poids lourds, dont l'impact économique est évalué par la FNTR à au moins 60 millions d'euros de pertes par jour. Au niveau national, ce sont plus de 8.000 poids lourds qui ont ainsi été interdits de circulation, selon le gouvernement.



Outre ce manque à gagner, Florence Berthelot, déléguée générale de la Fédération nationale du transport routier (FNTR). a dénoncé, au cours d'un entretien téléphonique avec des journalistes, le "manque de coordination" entre départements limitrophes, certains levant une interdiction de circuler pendant que le département voisin fermait ses routes aux poids lourds.


Elle a par ailleurs mis en cause la "publication trop tardive" des arrêtés de levée ou d'interdiction de circuler après la décision de la préfecture de zone, entraînant des difficultés sur le terrain.


Aujourd'hui, les transporteurs bourguignons étaient effectivement encore dans le flou sur les possibilité de faire circuler leurs chauffeurs, comme l'a constaté une de nos équipes. Voyez plutôt !


Le reportage d'A. Douay et D. Iberrakène avec :
  • Grégoire Michel, transports Solutrans
  • Daniel Barbier, chauffeur routier
Les transporteurs et la neige



A lire aussi

Sur le même sujet

Dispositif FLAME aux 1000 Étangs

Les + Lus