Coronavirus COVID-19 : Lavage des mains à la javel, nettoyage des courses... quel est le vrai du faux ?

Comment bien se protéger face à l’épidémie de Covid-19 ? De nombreux conseils circulent sur les réseaux sociaux. Pas toujours vrais. Alors pour distinguer les fausses rumeurs des vrais conseils, nous avons demandé l’avis d’un médecin généraliste.

© Pixabay License
L’épidémie de Covid-19 inquiète et nous cherchons tous, à juste titre, à nous en protéger. Mais attention, beaucoup de rumeurs circulent sur les réseaux sociaux, des conseils pas toujours bons à prendre. Pour y voir plus clair, nous nous sommes tournés vers le docteur François Arcos, médecin généraliste à Dijon.

 
« Il vaut mieux ne rien toucher à la maison lorsqu’on vient de l’extérieur », explique le docteur Arcos. « Les mains sont le principal porteur de virus. Donc il faut un bon lavage de mains, d’environ 30 secondes, au savon, avant de toucher des objets ou surfaces de la maison. Et n’oubliez pas de désinfecter les poignées (portes de la maison, portes du réfrigérateur, etc.) »

Sur son site Internet, le gouvernement apporte aussi quelques précisions sur ce point : les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés (eau de Javel, éthanol 70%...) sont efficaces contre le Covid-19. Les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour, notamment lorsqu’elles sont visiblement souillées. Il s’agit par exemple des poignées de porte, des boutons d’ascenseur, des interrupteurs d’éclairage, des poignées de toilettes, des comptoirs, des mains courantes, des surfaces d’écran tactile et des claviers.
 
 
« Pas besoin de se laver les mains à la javel pour se débarrasser du virus ou d’autres agents microbiens », insiste le docteur Arcos. « Un lavage minutieux au savon suffit. S’il n’y a pas de point d’eau, le gel hydro-alcoolique a la même efficacité. Il désinfecte mais ne nettoie pas les mains. »

 
« Le personnel soignant doit le faire car il est en contact avec des personnes potentiellement touchées par le coronavirus », explique le docteur Arcos. « Pour les gens confinés, ça n’est en revanche pas nécessaire. Mais il est vrai que le virus est tué à 60°C. »

 
« Le portage du virus peut se faire via la peau, les mains, mais également les tissus », détaille le docteur Arcos. « Il vaut donc mieux que chacun ait ses propres affaires de toilette à la maison … y compris la brosse à dent ! »

 
« Le personnel soignant doit effectivement retirer ses bijoux, car ce sont de formidables refuges à microbes, notamment les alliances. Idem pour les boucles d’oreilles. S’attacher les cheveux est également une mesure d’hygiène indispensable », insiste le docteur Arcos. « Ces mesures sont moins drastiques pour les gens confinés, sauf s’ils vont faire des courses par exemple. »

 
Pour le docteur Arcos, « on ne sait jamais sur quoi peut marcher le chien… ça peut être un sol où il y a eu des projections virales (salive, etc.). Il vaut donc mieux lui nettoyer les pattes à l'eau et au savon. » Mais attention, il ne faut surtout pas utiliser de javel, ni de gel hydro-alcoolique, ni de produit agressif.

 
« Le téléphone est un des plus gros réservoirs de virus : il vaut mieux le désinfecter plusieurs fois par jour si vous l’utilisez fréquemment. Attention de ne pas trop le mouiller, ce qui pourrait endommager son fonctionnement. Les lunettes étant posées sur le nez… il y a donc un risque de contamination également ! Certains préconisent aussi le lavage du visage au retour du travail pour les personnels soignants », précise le docteur Arcos.

 
« Le masque n’est indiqué que pour les gens potentiellement malades : il protège les autres personnes d’éventuelles projections infectées du malade », explique le docteur Arcos. « Quant aux gants, ils sont tout aussi porteurs de particules virales que vos mains, et donc ne vous protègent pas d’une éventuelle contamination. »

Sur son site Internet, le gouvernement précise que porter des gants est inutile, sauf dans des situations très spécifiques (personnels soignants réalisant des prélèvements ou gestes à risque). Ce sont en revanche les mesures de distanciation sociale et les gestes barrières qui sont efficaces : se laver fréquemment les mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter après utilisation.
 
 
« Le virus peut survivre sur une surface inerte », explique le docteur Arcos. « Il est donc recommandé de laisser ses courses 2 ou 3 heures de côté, avant de retirer tous les emballages cartons et de ranger les courses dans vos placards. Les produits frais doivent être retirés de leur emballage carton et rangés au réfrigérateur. »

Sur son site Internet, le gouvernement précise qu'il est également important de laver fruits et légumes, comme d’habitude, en suivant les règles de bonnes pratiques d’hygiène alimentaire disponibles sur le site de l’ANSES. Désinfecter les conserves n’est en revanche pas jugé utile car elles passent peu de mains en mains. Le risque de contamination par ce biais est donc très faible.

 
Pour le docteur Arcos, « tous les objets provenant de l’extérieur peuvent être infectés, donc il vaut mieux les laisser à l’entrée pour ne pas qu’ils se promènent sur vos surfaces de vie (cuisine, bureau, etc.) »
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société