Covid-19 : comment est recruté le personnel de santé dans les centres de vaccination ?

Publié le
Écrit par François Latour
Les centres de vaccination ouvrent des créneaux supplémentaires, mais avec quels personnels ?
Les centres de vaccination ouvrent des créneaux supplémentaires, mais avec quels personnels ? © Guillaume Gosalbes - France Télévisions

Depuis l'augmentation du nombre de cas, et la campagne de rappel pour la 3ème dose de vaccin, les centres de vaccination sont de plus en plus sollicités et étendent leurs créneaux. Mais comment trouve-t-on les personnels de santé qui travaillent dans ces centres ? Illustrations en Bourgogne.

Depuis l'instauration de la 3ème dose de rappel, les centres de vaccination commencent à enregistrer de plus en plus de demandes. Une montée en charge qui était prévue, et qui s'anticipe dans l'organisation du fonctionnement de ces centres.

A Brazey-en-Plaine, une organisation bien réglée

Un centre de vaccination comme celui de Brazey-en-Plaine (commune de 2371 habitants en Côte-d'Or) a été capable de vacciner jusqu'à 680 personnes sur une journée (8h-22h), et tient un rythme quotidien de 350 à 400 personnes par jour.

Afin de pouvoir planifier les personnels de santé présents au centre de vaccination, comme les infirmiers et les médecins, la coordinatrice du centre prépare des plannings d'activité un mois à l'avance

On a des retraités qui proposent aussi leurs services

Florian Poivre

infirmier au centre de Brazey-en-Plaine, président de l'ordre des infirmiers de la Côte-d'Or et de l'Yonne

Ensuite, c'est en faisant appel à la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé*) du Pays d'Or que les professionnels de santé sont contactés.
Florian Poivre est infirmier au centre de Brazey et président de l'Ordre des Infirmiers de la Côte-d'Or et de l'Yonne. Il explique comment le travail au centre est organisé : "à la réception des plannings, les personnels de la CPTS se positionnent sur des créneaux de 2 heures. Les plannings avec les personnels sont ainsi préparés longtemps à l'avance. De plus, tous les personnels du CHU connaissent le centre de Brazey-en-Plaine, et pour ceux qui habitent sur le secteur, ils se proposent pour travailler sur la vaccination. On a des retraités aussi qui proposent leurs services. Jusqu'à présent, on n'a jamais eu de manque !"

Des professionnels de santé, secondés par des bénévoles

Florian Poivre souligne que le bon fonctionnement du centre de vaccination de Brazey est dû à une "bonne ambiance et l'envie de faire fonctionner cette vaccination".
L'infirmier ajoute qu'"en face des 120 professionnels de santé, on a autant de bénévoles qui viennent aider à l'accueil, à la désinfection au centre de vaccination. On a des gens de la commune, des retraités, des jeunes, qui sont là pour accueillir les gens, les guider ou les aider à remplir le questionnaire de santé par exemple."

"On a du monde tout le temps !"

Pour la période qui s'annonce des congés scolaires de fin d'année, pas de zone de turbulence à prévoir dans ce centre. "On a déjà fait les plannings, et on a du monde tout le temps ! Le retraités sont là, ils sont hyper-actifs. On a beaucoup de personnels de santé qui habitent dans le secteur." précise Florian Poivre.

D'autre part, il existe un soutien en personnel proposé par les personnels des Services Départementaux d'Incendie et de Secours (SDIS). Ces derniers sont présents sur les journées importantes, comme le samedi. Des partenariats ont été signés à travers des conventions départementales pour acter l'aide des personnels SDIS dans les centres de vaccination.

(*) La CPTS du Pays d'Or représente un réservoir de main-d'oeuvre de près de 120 professionnels de santé sur le secteur du pays de Hautes-Côtes de Nuits - Vingeanne et Val-de-Sâone.
On y retrouve les professions réglementées de santé (médecins, infirmiers, médecins généralistes, sages-femmes, kinés, podologues, chirurgiens dentistes, pharmaciens). Les organisations en CPTS sont un des objectifs du plan "Ma santé 2022" voulu par le Gouvernement, pour décloisonner le système de soins.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.