Canicule : la vigne a soif

Le manque d'eau ralentit l'arrivée à maturité du raisin. La situation n'est pour l'instant pas préoccupante dans le vignoble bourguignon mais il ne faut pas que cela dure trop.

Avec le manque d'eau, la vigne ralentit la maturation des grappes de raisin.
Avec le manque d'eau, la vigne ralentit la maturation des grappes de raisin. © Romain Liboz / France 3 Bourgogne
Septième jour de canicule dans la région. Le vignoble bourguignon commence à souffrir sérieusement de la chaleur et du manque d'eau.

Avec les fortes chaleurs, le raisin ralentit sa maturation. "La vigne est comme nous, elle évite de transpirer. Donc elle va fermer tous ses organes qui lui permettent de transpirer et elle va ralentir son rythme", détaille Christine Monamy, responsable agro-météo du bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB).

"C'est pour ça que la véraison et la maturité avancent moins vite. Mais si elle retrouve des conditions normales de température et d'alimentation en eau, elle va recommencer à fonctionner normalement."

Si la canicule se prolonge trop, les feuilles vont jaunir et elles ne protégeront plus les grappes du soleil. Les viticulteurs et le BIVB espèrent beaucoup des pluies annoncées mercredi et jeudi.

Tous les départements devraient recevoir entre 10 et 40 millimètres d’eau par endroit. Si la vigne reprend sa croissance normalement, les vendanges seront précoces, aux alentours du 1er septembre.
 
Canicule : la vigne a soif ©France 3 Bourgogne
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie canicule météo sécheresse