Cet article date de plus de 3 ans

Comment combattre l'alcoolisme ?

En Côte d'or, l'association Alcool assistance aide les personnes alcoolo-dépendantes. Rencontre.
On connaît les Alcooliques Anonymes.
En Côte d'or, l'association Alcool Assistance vient elle aussi en aide à ceux qui souffrent de dépendance à la boisson en leur offrant écoute et conseils.

Ils racontent tous le même parcours.
L'alcool, souvent vu comme festif ou convivial, n'est pas immédiatement identifié comme une drogue.
Une fois la dépendance installée, il est impossible de ne pas boire, parfois dès le réveil. 
L'entourage se sent souvent aussi désarmé que le malade.

L'alcool, une drogue insidieuse


Difficile d'aider un collègue qui s'alcoolise ou se drogue.
Souvent, il le fait en cachette.
Lorsque ses collègues s'en aperçoivent, ils se sentent démunis. Le cadre du travail ne facilite pas le dialogue. 

8,5% des salariés seraient en difficulté avec l'alcool selon une étude  de l'Institut de veille sanitaire, datée de 2009.
La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) note de son côté que 18,6% des actifs ont une période d'alcoolisation importante ponctuelle par mois.

Afin de remédier à ces lacunes de prise en charge, le gouvernement a lancé lundi 27 novembre 2017 un portail d'information sur les addictions.
Baptisé addictaide.fr , il doit permettre à l'entourage d'avoir les bons réflexes. Il est aussi une mine d'informations pour les principaux concernés.
Ludique, le site permet en effet d'évaluer son état de dépendance. 
Un premier pas indispensable avant de pouvoir se soigner.

Un reportage de Caroline Jouret, Rodolphe Augier et Damien Cerna. 

Intervenants :
durée de la vidéo: 01 min 57
Témoignages (21) ©France 3 Bourgogne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alcool société santé