Coronavirus : confinement renforcé, rassemblements interdits, réformes stoppées... les dernières mesures anti-covid-19

© MaxPPP
© MaxPPP

Alors que l'épidémie de coronavirus continue à progresser de manière exponentielle en France, le confinement général de la population a été décrété par les autorités. Détails. 

Par Sarah Rebouh

Depuis plusieurs jours, l’Italie est confinée. Samedi, l'Espagne a également pris des mesures quasi-totales de confinement. La France vient de faire de même. Emmanuel Macron a tenu une deuxième allocution ce lundi 16 mars, à 20h. 

Alors que les écoles françaises sont désormais fermées, tout comme les commerces "non essentiels" (cafés, restaurants, bars, cinémas, piscines, bibliothèques...), le gouvernement accèlère considérablement les mesures mises en place pour éloigner les Français les uns des autres et réduire ainsi le risque de propagation de virus Covid-19. 

Lundi 16 mars, 507 cas sont confirmés en Bourgogne Franche-Comté. Mais ce chiffre est sans doute sensiblement en dessous de la réalité. Les tests ne sont plus pratiqués de manière systématique pour les patients sans symptôme important 

"Nous sommes en guerre. En guerre sanitaire certes, mais l’ennemi est là. Nous y arriverons, en étant unis, solidaires. Nous gagnerons mais cette période nous aura beaucoup appris. Beaucoup de convictions, de certitudes sont balayées. Je saurai avec vous en tirer toutes les conséquences, toutes les conséquences" a expliqué Emmanuel Macron.

Les mesures annoncées par Emmanuel Macron ce lundi soir :

- confinement renforcé des Français pendant 15 jours au moins
- les regroupements amicaux, familiaux ne sont plus autorisés pour 15 jours au moins
- toutes infractions à ces règles seront sanctionnées
- partout en France, seuls doivent demeurer les trajets nécessaires pour aller faire ses courses, se soigner, travailler... avec discipline (1m de distance, pas de serrage de main, pas de contact)
- report du second tour des élections municipales
- report de toutes les réformes en cours, y compris la réforme des retraites
- les taxis et les hôtels pourront etre mobilisés au profit des soignants
- dès mardi midi, les frontières à l’entrée de l’UE seront fermées pour 30 jours
- des masques seront livrés dans les 25 départements les plus touchés mardi, et mercredi pour les autres départements. Ils seront réservés en priorité aux hôpitaux et aux médecins généralistes.
- mobilisation des grandes associations et des collectivités territoriales pour fournir à manger et loger les plus démunis

Pour les entreprises : 

- toutes les entreprises doivent faciliter le travail à distance
- report des charges fiscales et sociales
- factures et loyers devront être suspendus
- pour les entrepreneurs, commerçants, artisans : un fond de solidarité abondé par l’état va être créé
- une garantie de l'Etat de 300 milliards pour les prêts bancaires des entreprises

"Le gouvernement précisera dès mardi toutes ces mesures, en fonction des besoins et adaptées aux différents secteurs", selon Emmanuel Macron.

Pour les salariés : 

- pour les salariés le dispositif de chômage partiel sera massivement élargi

"Aucun Français ne sera laissé sans ressource" a indiqué le président de la République française.

Le nombre de malades ayant le coronavirus en Bourgogne Franche-Comté (MAJ régulière) :

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle avec insistance qu’il relève de la responsabilité de chacun, par son comportement individuel, d’agir pour gagner du temps sur l’épidémie et aider ainsi les soignants à prendre en charge l’afflux des patients les plus gravement atteints. L’enjeu est aujourd’hui de réduire les contacts inter-humains en restant chez soi, en limitant les sorties et les déplacements au strict nécessaire, en privilégiant le télétravail chaque fois que c’est possible.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus