Aubert de Villaine : le président de l'association des Climats se dit satisfait du travail accompli

Aubert de Villaine, président de l'association des Climats de Bourgogne, au lendemain de l'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco, se dit "serein et content du travail réalisé". Ce personnage emblématique a porté le dossier pendant près de huit ans.

Aubert de Villaine, Président de l'Association des Climats de Bourgogne, interviewé à Bonn le 5 juillet
Aubert de Villaine, Président de l'Association des Climats de Bourgogne, interviewé à Bonn le 5 juillet © FTV

Lors d'un entretien donné à France 3 Bourgogne, Aubert de Villaine a répondu aux questions de Muriel Bessard et Cécile Claveaux à Bonn, au lendemain de l'entrée au patrimoine mondial de l'Unesco des Climats de Bourgogne.

Vous attendiez-vous à un tel dénouement ?

"On savait qu'on avait du soutien, on ne savait pas qu'on aurait un tel soutien, on sentait dans les propos des gens qui parlaient une certaine passion, un vrai intérêt et une connaissance du dossier"

Une victoire collective

A travers la centaine de personnes qui ont travaillé autour du projet de candidature, Aubert de Villaine a déclaré : "Nous sommes les Climats de Bourgogne, mais aujourd'hui, nous sommes les Climats du Coeur"

L'interview d'Aubert de Villaine, par Muriel Bessard et Cécile Claveaux

durée de la vidéo: 05 min 03
Interview Aubert de Villaine




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société événements viticulture agriculture économie