Baigneux-les-Juifs : L'entreprise Scandola a été placée en liquidation judiciaire

L'entreprise de taille de pierre a été victime de la crise actuelle du bâtiment / © FTV
L'entreprise de taille de pierre a été victime de la crise actuelle du bâtiment / © FTV

Avec plus d'un demi-siècle d'existence, l'entreprise Scandola à Baigneux-les-Juifs, était comme une institution. Spécialisée en taille de pierre, elle était un acteur majeur dans le secteur de la restauration de monuments historiques. Sa liquidation judiciaire a été prononcée le 9 février dernier.

Par François Latour

Commandes publiques insuffisantes

L'entreprise Scandola à Baigneux-les-Juifs a souffert d'une baisse des commandes généralisée.
Alors qu'en 2005, elle était essentiellement tournée vers la restauration de monuments historiques. Et afin de se diversifier, la société avait ouvert ses services aux particuliers.
Mais la conjonction de la baisse des dotations publiques, du pouvoir d'achat des particuliers ont eu raison de la stabilité financière de l'entreprise..

La Fédération du bâtiment y voit un cas symptomatique 

Des retards de paiement de la part des collectivités, malgré des commandes à venir, cela n'a pas suffit a redresser la barre.
Selon la Fédération du Bâtiment, le cas est symptomatique, car beaucoup d'entreprises de BTP souffrent des retards de paiement.
Les entreprises n'ont pas la capacité de trésorerie à absorber des retards de paiement.

La liquidation judiciaire a été prononcée le 9 février, et laisse 11 salariés sans emploi.

Le reportage de Gabriel Talon et Jean-Louis Saintain

Intervenants :
  • Thierry Cancé, Dernier dirigeant de Scandola
  • Frédéric Demongeot, Président de la Fédération Française du Bâtiment de Bourgogne


Liquidation judiciaire entreprise Scandola Baigneux-les-Juifs
Avec plus d'un demi-siècle d'existence l'entreprise Scandola à Baigneux-les-Juifs c'était un peu une institution. Spécialiste en taille de pierre, elle était un acteur majeur dans le secteur de la restauration de monuments historiques. Tout celà, maintenant c'est du passé, le 9 février dernier le tribunal de commerce de Dijon a prononcé sa liquidation.



Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus