CARTE. Résultats législatives 2022 en Côte-d'Or : découvrez les résultats du premier tour dans votre circonscription

Ce dimanche 12 juin 2022, les électeurs étaient appelés à élire leurs députés. Découvrez les résultats du premier tour des élections législatives 2022 dans les cinq circonscriptions du département de la Côte-d'Or.

La Côte-d'Or compte cinq circonscriptions. Au 24 avril 2022, 366 828 électeurs étaient inscrits dans ce département. 52 candidats se présentaient au premier tour de ces élections législatives 2022, soit 16 de moins qu'en 2017. 30 hommes et 22 femmes briguaient un mandat de député.

Retrouvez ci-dessous les résultats dans chacune des circonscriptions de Côte-d'Or :

► La première circonscription de Côte-d'Or (Dijon- Fontaine-lès-Dijon) : LREM et la NUPES au second tour

 Résultat définitif à 21h30 : c'est Didier Martin, le député sortant de LREM, qui arrive en tête avec 31,2% des suffrages exprimés. Il est suivi d'Antoine Peillon pour la NUPES (25,6%) et du LR François-Xavier Dugourd (14,8%). Grâce Jourdier du RN est quatrième (12,2% des suffrages). 

Sont donc qualifiés pour le second tour : le sortant Didier Martin (LREM) et Antoine Peillon (NUPES).

La première circonscription compte 110 411 habitants. Elle regroupe trois cantons de Dijon ainsi que ceux de Fontaine-lès-Dijon et Talant.

De 1988 à 2002, la circonscription est représentée à l'Assemblée nationale par Robert Poujade (RPR), ex-maire de Dijon et premier à avoir exercé la fonction de ministre de l'Écologie. Par la suite, le poste de député est occupé par Bernard Depierre (UMP) pendant 10 ans, avant que Laurent Grandguillaume (PS), alors adjoint au maire de Dijon, ne soit élu en 2012. Celui-ci annonce fin 2016 qu'il ne se représente pas pour un second mandat.

En 2017, La République en marche rafle 10 circonscriptions de Bourgogne, dont la première de Côte-d'Or. Didier Martin, représentant de la majorité présidentielle alors naissante, est élu avec 54,14% des voix. Cinq ans plus tard, il se présente pour être réélu.

► La deuxième circonscription de Côte-d'Or (Auxonne - Dijon) : la NUPES devance la majorité présidentielle

► Résultat définitif à 22 heures : Catherine Hervieu pour la NUPES-EELV arrive en tête avec 29,3% des suffrages, devant Benoît Bordat pour la majorité présidentielle et la Fédération progressiste (27%). Il est suivi de Mélanie Fortier pour le RN (20,7%). Adrien Huguet, pour LR, arrive quatrième avec 11,4% des voix. Franck Gaillard de Reconquête! obtient 4,8% des suffrages.

Sont donc qualifiés au second tour : Catherine Hervieu (NUPES) et Benoît Bordat (LREM).

Circonscription la plus peuplée du département, avec 116 874 habitants, la deuxième de Côte-d'Or englobe sept cantons : Auxonne, Fontaine-Française, Mirebeau-sur-Bèze, Pontailler-sur-Saône ainsi que trois de Dijon.

Cette circonscription est, historiquement, une terre de droite. Depuis l'instauration de la Cinquième République en octobre 1958 et les élections législatives organisées dans la foulée, la gauche a obtenu le siège de député une seule fois, en 1981. Dès 1988, le RPR récupère le poste, conservé ensuite par l'UMP puis Les Républicains (LR).

Après avoir été élu trois fois consécutives, le député sortant Rémi Delatte a choisi de ne pas se représenter pour un quatrième mandat. Adrien Huguet (LR), adjoint au maire de Saint-Apollinaire, a tenté cette année de pérenniser l'implantation de sa famille politique dans ce territoire.

► La troisième circonscription de Côte-d'Or (Chenôve - Genlis - Dijon) : LREM devance la NUPES à une très faible majorité

► Résultat définitif à 22 heures : 47,8% des inscrits se sont déplacés aux urnes. C'est la députée LREM sortante Fadila Khattabi qui arrive en tête avec 25,7% des voix. Elle est suivie de près par Patricia Marc pour la NUPES (25,4% des voix) avec un écart de 91 voix seulement. Le RN Dominique-Alexandre Bourgeois est troisième avec 22,7% des voix. Valérie Grandet, pour LR, est quatrième avec 8,4% des voix.

Sont donc qualifiées au second tour : la sortante Fadila Khattabi (LREM) et Patricia Marc (NUPES-LFI).

Deux cantons dijonnais, ainsi que celui de Chenôve et celui de Genlis sont regroupés au sein de la troisième circonscription de Côte-d'Or. 107 923 personnes y ont élu domicile.

Contrairement aux deux précédentes, cette circonscription a longtemps été ancrée à gauche. Ravie au PS en 1997 par le Centre national des indépendants et paysans, auquel a notamment appartenu René Coty, elle est gagnée en 2002 par l'ancien maire socialiste de Chenôve Roland Carraz, alors membre du Mouvement des citoyens.

Le siège de député reste aux mains de la gauche jusqu'en 2017, année où Fadila Khattabi (LREM) l'emporte. Celle-ci essayait en 2022 d'être réélue pour un deuxième mandat.

► La quatrième circonscription de Côte-d'Or (Montbard - Châtillon-sur-Seine) : le RN en tête

► Résultat définitif à 20h30 : 54,6% des électeurs se sont déplacés aux urnes. C'est le candidat du RN Jean-Marc Ponelle qui arrive en tête avec 21,1% des suffrages exprimés, suivi d'Hubert Brigand, le maire LR de Châtillon-sur-Seine avec 18,2% des voix. Cela représente un écart de 1 073 voix entre les deux candidats. En troisième position arrive Stéphane Guinot pour la NUPES (17,6%). Il passe d'une courte tête devant la députée sortante Yolaine de Courson (LREM), qui n'obtient que 16,1% des suffrages et arrive donc à la quatrième place.

Sont donc qualifiés pour le second tour : Jean-Marc Ponelle (RN) et Hubert Brigand (LR).

La circonscription la plus étendue du département est aussi celle qui possède le moins d'habitants : 87 522, soit 20 000 personnes de moins que dans la troisième. L'âge médian dans ce territoire, qui rassemble 17 cantons dont Châtillon-sur-Seine, Montbard, Semur-en-Auxois ou encore Sombernon, est de 47 ans, soit largement plus que les 41 ans à l'échelle nationale.

Politiquement, cette circonscription a longtemps été acquise à l'Union pour la démocratie française, un parti de centre droit représenté entre 1988 et 1993 par Gilbert Mathieu, puis par François Sauvadet jusqu'à sa démission en août 2016.

En 2017, la circonscription tombe aux mains de La République en marche lorsque sa candidate Yolaine de Courson est élue. Désormais membre du Modem, elle arborait les couleurs du mouvement Ensemble ! pour tenter de rester cinq années supplémentaires à l'Assemblée.

► La cinquième circonscription de Côte-d'Or (Beaune) : un duel LREM-RN au second tour

► Résultat définitif à 20h30 : la totalité des bulletins a été dépouillée. 50,3% des électeurs se sont déplacés aux urnes. C'est le député sortant de la majorité, Didier Paris, qui arrive en tête avec 26,8% des suffrages exprimés. Il devance de moins de 300 voix le candidat du RN René Lioret (25,3% des suffrages). Isabelle de Almeida, pour la NUPES, arrive troisième avec 20,1% des voix, suivie de Charlotte Fougère pour LR (12,4% des voix).

Sont donc qualifiés pour le second tour : Didier Paris (LREM) et René Lioret (RN).

Dernière circonscription de la Côte-d'Or, la cinquième réunit les communes du sud du département, comme Beaune, Gevrey-Chambertin, Nolay, Arnay-le-Duc ou Liernais. 111 394 personnes résident dans ce secteur, avec une médiane d'âge (45 ans) là aussi plus élevée qu'au niveau national.

La gauche et la droite de gouvernement se disputent le siège de député depuis 1988, année où François Patriat, à l'époque encarté au PS, l'emporte avec 52,35% face au RPR. S'il s'incline face à Alain Suguenot (UMP), en 1993, celui qui est aujourd'hui sénateur LREM effectue un second mandat à partir de 1997.

En 2002, l'actuel maire de Beaune l'emporte à nouveau. Il ne cède sa place qu'en 2017, lorsque Didier Paris (LREM) est élu. Cinq ans plus tard, la majorité présidentielle l'a une fois de plus investi pour les législatives.

Une majorité absolue pour passer au deuxième tour

Les députés sont élus au suffrage universel direct au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Pour être élu au premier tour le candidat doit obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés, s’ils représentent au moins 25% des électeurs inscrits sur les listes électorales. Si ce n’est pas le cas, il y a un second tour avec les candidats qui ont obtenu au moins les suffrages de 12,5% des inscrits.

Les députés élus en 2017 en Côte-d'Or

1ere circo. Didier Martin (LREM)

Didier Martin l'emporte au second tour avec 54,14% des suffrages (15 269 voix), face à François-Xavier Dugourd (LR) et ses 45,86% (12 935 voix).

2e circo. Rémi Delatte (LR)

Rémi Delatte est réélu avec 52,44% (14 352 voix). Il affrontait au second tour le candidat LREM Rémi Delatte, qui a récolté 47,56% (13 018 voix).

3e circo. Fadila Khattabi (LREM)

Au second tour tour, Fadila Khattabi s'impose avec 65,32% (17 554 voix) face au candidat FN Jean-François Bathelier (34,68% ; 9 320).

4e circo. Yolaine de Courson (LREM)

Yolaine de Courson est élue avec 51,29% (14 415 voix). Elle affrontait Charles Barrière (UDI), qui a obtenu 48,71% (13 690 voix).

5e circo. Didier Paris (LREM)

Didier Paris est élu avec 53,77% (17 821 voix), éliminant ainsi Hubert Poullot (DVD), qui a obtenu (46,23% ; 15 319).

Tous les résultats des élections législatives 2022

 En Bourgogne-Franche-Comté.

 Les résultats en France avec franceinfo.

 Toute l’actualité politique en Bourgogne-Franche-Comté.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité