50 ans après sa disparition, une statue romaine volée au Musée du Pays Châtillonnais est retrouvée par un détective

Publié le Mis à jour le

Elle avait disparu en décembre 1973. C'est un expert néerlandais qui l'a retrouvée. La statue vient d'être restituée au musée de Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or)

"Après 50 ans, il est extrêmement rare qu'un objet volé refasse surface." Et pourtant. Arthur Brand s'en étonne encore mais il vient de prouver le contraire. 

Ce détective néerlandais spécialisé dans les vols d'œuvres d'art vient de retrouver la statue du dieu Bacchus enfant, appartenant au Musée du Pays Châtillonnais, en Côte-d'Or. 

Un œuvre romaine en bronze datée du Ier siècle, considérée comme l'un des trésors les plus importants de France, au moment où elle a été dérobée.

Réapparue il y a deux ans

C'est un soir glacial de décembre 1973 que les voleurs ont brisé une fenêtre, trouvé un chemin à travers les barreaux et dérobé la statue de 40 centimètres de haut du dieu du vin. Ils s'enfuient également avec 5.000 pièces de monnaie romaines.

Dès lors, la statue disparaît totalement des radars. Elle ne réapparaît qu'il y a deux ans. Un client autrichien l'a achetée légalement sur le marché de l'art et contacte Arthur Brand pour enquêter.

Lorsqu'il ne trouve aucune référence de l'œuvre, le détective se met à creuser dans les magazines archéologiques et rapports de police. Après des mois de recherche, il découvre que la statue appartenait au musée de Châtillon-sur-Seine.

Choqué d'apprendre que la pièce avait été volée, le client autrichien demande alors à ce qu'elle soit rendue.

Restituée au musée

Catherine Monnet, la directrice du musée vient de récupérer l'œuvre à Amsterdam. "Quand je l'ai découverte, dans sa valise, j'ai découvert à quel point elle était beaucoup plus belle que la copie qu'on avait", s'est-elle émue à l'AFP.

Elle est arrivée mardi 1 février en Bourgogne. Chassant sa copie, la statue retrouvera sa place au musée pour être présentée au public, "sans doute dans les prochaines semaines", indique la communauté de communes du Pays Châtillonnais. 

La statue avait été découverte par des archéologues en 1894 lors d'une fouille sur le site de Vertillum, déclaré monument historique deux décennies auparavant.