Cet article date de plus de 4 ans

Corcelles-les-Arts donne le nom d’Yves Jamait à sa salle des fêtes

Le chanteur dijonnais a passé son enfance dans ce village. C’est pour lui rendre hommage que la commune de Corcelles-les-Arts a eu cette idée. La cérémonie officielle a eu lieu ce samedi 18 février 2017 avec deux concerts offerts aux habitants.
Yves Jamait a accepté immédiatement la proposition de la commune de Corcelles-les-Arts et s’est déclaré fier et ému lors de la cérémonie d’inauguration.
durée de la vidéo: 01 min 11
Discours d'Yves Jamait ©France 3 Bourgogne

Yves Jamait a connu à Corcelles-les-Arts grâce à sa marraine qui y était garde-barrière et qui l’a en partie élevé. Le chanteur a gardé de nombreux souvenirs de cette époque. Au point d’ailleurs de lui avoir consacrée une chanson « Gare au train » dans son 4ème album :
   « J'étais enfant rêveur, je voyais tout nouveau
     Dans le pré de la maison du passage à niveau
     J'ai vu le nez des trains et j'ai vu leur derrière
     Depuis la p'tite maison de la garde-barrière
     Marraine me laissait tourner la manivelle
     Alors je vous le jure, il me poussait des ailes
     Et depuis ce jour-là, j'aime les limonaires
     Depuis la p'tite maison de la garde-barrière 
             (…)
     Elle avait, marraine, un visage de chiffon
     Bouffé par deux grands yeux d'un bleu de ciel profond
     Un sourire sans dents, des cheveux de coton
     Eternellement blancs, tirés dans un chignon
     Elle mâchait ses gencives à longueur de journée
     Somnolait bouche ouverte devant la télé
     Le coude sur la table, la tête dans ses mains
     Et je me sentais bien entre hier et demain »
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture hommage société