Côte-d’Or : le lac de Chour a accueilli la 1re édition de La ruée des fadas

La 1re édition de La ruée des fadas en Bourgogne Franche-Comté a eu lieu au lac de Chour, en Côte-d’Or, dimanche 1er mai 2016. / © François-Marie Lapchine
La 1re édition de La ruée des fadas en Bourgogne Franche-Comté a eu lieu au lac de Chour, en Côte-d’Or, dimanche 1er mai 2016. / © François-Marie Lapchine

La ruée des fadas est une course à obstacles disputée par des participants déguisé(e)s ou maquillé(e)s. Près de 5 000 personnes ont pris le départ de la 1re édition de Bourgogne Franche-Comté qui a eu lieu au lac de Chour, à une quarantaine de kilomètres de Dijon, dimanche 1er mai 2016.

Par B.L.

Malgré le temps froid et pluvieux, ils étaient environ 4 800 fadas au rendez-vous 

Les départs se sont échelonnés de 8h20 du matin jusqu’à 16h, par vague de 250 fadas toutes les 20 minutes.
Les concurrents devaient remplir trois conditions pour pouvoir prendre le départ de La ruée des fadas : être majeur, avoir une bonne condition physique et être déguisé(e) ou maquillé(e).

Côte-d’Or : le lac de Chour a accueilli la 1re édition de La ruée des fadas
La ruée des fadas est une course à obstacles disputée par des participants déguisé(e)s ou maquillé(e)s. Près de 5 000 personnes ont pris le départ de la 1re édition qui a eu lieu au lac de Chour, à une quarantaine de kilomètres de Dijon, dimanche 1er mai 2016. Intervenants : -Jérôme Berard, co-fondateur de La Ruée des Fadas -Norbert Campioni, gérant du Lac de Chour  -  Reportage de François-Marie Lapchine et Isabelle Rivierre /Montage : Cécile Frèrebeau

Reportage de François-Marie Lapchine et Isabelle Rivierre

Montage : Cécile Frèrebeau / Intervenants : Jérôme Berard, co-fondateur de La Ruée des Fadas et Norbert Campioni, gérant du Lac de Chour

Le programme de cette course nouvelle formule

Des obstacles étaient répartis sur 8 kilomètres en pleine nature, dans le superbe cadre du lac de Chour, bordé d’arbres. Le spectacle était garanti avec des franchissements d'obstacles de boues, de terre et d’eau.
La bonne ambiance et les fous rires ont (presque) réussi à faire oublier le froid et l'eau glacée.

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus