Côte-d’Or : le pain spécial pour seniors G-nutrition est promis à un bel avenir

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Caye
© Martin Caye - France 3 Bourgogne

Le laboratoire Cérélab, spécialisé dans l’analyse des cultures céréalières, a créé un pain spécial à destination des seniors. Ce produit, baptisé G-nutrition (avec un G pour « goût »), est enrichi en protéines, en vitamines et permet de lutter contre l’ostéoporose.

Le pain G-nutrition prend la forme d’un petit pain classique. Il a un léger goût de vanille. « Nous voulions associer ce pain au moment du petit déjeuner. C’est pourquoi il a un goût légèrement sucré. En réalité, G-nutrition ne contient que peu de sucres » explique Malika Mahdi, la chef du projet mené par le laboratoire Cérélab

Une démarche scientifique


Cérélab est une unité de recherche rattachée à la coopérative céréalière Dijon Céréales et à l’entreprise Eurogerm, implantée à Saint-Apollinaire.

Depuis 2008, ses équipes de chercheurs se consacrent à la mise au point d’un pain spécialement adapté aux besoins des seniors. Malika Mahdi, la chef du projet, explique avoir voulu travailler « du grain de blé au produit fini ».

G-nutrition est enrichi en protéines de riz et de lait. Ces nutriments permettent de lutter contre la dénutrition, dont l’ostéoporose est un des symptômes. Ce phénomène concerne de très nombreuses personnes âgées. Avec l’âge, les os deviennent plus poreux et cassent plus facilement.

Le projet a été reconnu par la communauté scientifique : il a -entre autres- reçu le trophée de l’innovation au salon de la santé et de l’autonomie au mois de mai 2013.

La dénutrition des seniors : un problème de santé publique


Avec l’âge, de nombreuses personnes perdent l’appétit et ne se nourrissent plus correctement. Ce pain spécial concentre 10 % des apports énergétiques journaliers. « Consommer un pain et demi apporte autant d’énergie qu’un steack » explique Laura Halupka, qui travaille également sur le projet G-nutrition.

De nombreux partenaires publics comme l’Institut National de Recherche Agronomique ou le Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation, tous deux situés à Dijon, se sont impliqués dans ces recherches. Le projet a été financé par l’Etat et les collectivités territoriales.

La mise au point de G-nutrition a également été soutenue par le pôle de compétitivité Vitagora, chargé de faire le lien entre entreprises et scientifiques dans les domaines de la santé et de la nutrition.

Un pain conçu en Bourgogne et fabriqué en Franche-Comté


Les acteurs du projet G-nutrition sont, pour la plupart, situés entre Bourgogne et Franche-Comté. Le laboratoire Cérélab qui a conçu le projet est implanté à Dijon et l’entreprise 365 matins, qui fabrique le pain, se trouve dans le Doubs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.