Côte-d'Or : trois morts dans le crash d'un avion de tourisme à l'aérodrome de Darois

Un petit avion de tourisme s'est écrasé ce vendredi 10 septembre 2021 à l'aérodrome de Darois, au nord de Dijon. Le bilan fait état de trois morts.
Trois personnes ont été tuées dans le crash d'un avion de tourisme à Darois (Côte-d'Or) ce vendredi 10 septembre 2021.
Trois personnes ont été tuées dans le crash d'un avion de tourisme à Darois (Côte-d'Or) ce vendredi 10 septembre 2021. © Sylvain Bouillot / France Télévisions

Les faits se sont produits en début d'après-midi, autour de 14h30, ce vendredi 10 septembre 2021 à Darois, au nord de Dijon en Côte-d'Or. Un aéronef s'est écrasé ) une centaine de mètres de la piste sud de l'aérodrome. Les trois personnes à bord de l'appareil ont été tuées.

Il s'agit de trois hommes, un septuagénaire et deux sexagénaires, comme l'a indiqué le procureur de la République de Dijon, Olivier Caracotch, présent sur les lieux du crash.

Un avion parti de Nancy

Jean Wiacek, le président de l'aéroclub de Côte-d’Or à Darois, nous a confirmé que le crash avait eu lieu à l'atterrissage. Il s'agit d'un avion parti de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et qui devait rejoindre Étampes (Essonne). 

Il faisait partie de l'aéroclub d'Étampes et avait réalisé avec quatre autres appareils un trajet Étampes-Nancy la veille. Ce vendredi matin, trois seulement ont décollé de Nancy, deux sont arrivés à bon port.

Les causes de l'accident ne sont pas encore connues. Mais selon Jean Wiacek, il pleuvait à l'heure des faits. Les pompiers n'ont pas décelé de traces d'incendie sur le lieu du crash. 

Deux enquêtes ouvertes

Une quinzaine d'entre eux, venus de la caserne de Dijon-Nord, étaient sur place, tout comme la gendarmerie et le Samu. Un drone de la gendarmerie a réalisé une prise de vue aérienne du lieu du crash, permettant de constater des débris restés à proximité de la carlingue.

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet de Dijon. Elle a été confiée conjointement à la gendarmerie des transports aériens et le groupement de gendarmerie de la Côte-d'Or. En parallèle de cette enquête judicaire, une enquête administrative diligentée par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a été lancée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers aviation aéronautique économie