• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Côte-d'Or : une petite fille retrouve les joies du sport grâce à une lame de course

Une lame de course comme celle-ci permet aux personnes amputées de retrouver le plaisir de courir.
Une lame de course comme celle-ci permet aux personnes amputées de retrouver le plaisir de courir.

L'association "Entr'aide - Une lame pour courir", fondée par un orthoprothésiste nancéen, permet aux enfants amputés d'être équipés d'une lame en carbone pour courir, sauter, faire du sport. Lou, une petite fille qui vit à Sainte-Marie-La Blanche en Côte-d'Or, en a bénéficié.

Par Maryline Barate

Un équipement très coûteux

Depuis dix-huit mois, Lou a renoué avec le plaisir de courir. Comme 23 autres enfants amputés en France, elle s'est vu prêter par l'association "Entr'aide - Une lame pour courir" ce matériel très onoreux.

Une lame en titane coûte entre 2500 et 3000 euros, une somme trop rarement prise en charge par la Sécurité Sociale. La facture peut grimper jusqu'à 6000 euros avec l'emboiture. Bien peu de parents peuvent se permettre d'équiper leurs enfants alors qu'il est essentiel pour ces derniers de pratiquer un sport... tout comme leurs copains. 


Des lames de course prêtées et mutualisées

C'est là que Jean-Luc Clémençon, un orthoprothésiste et ergothérapeute de Nancy, intervient. En 2000, il a l'idée de créer l'association pour développer un projet intitulé « une lame pour courir » visant à équiper une cinquantaine d’enfants de 6 à 16 ans de lames de courses en prêtant les équipements gratuitement. Ces équipements sont mutualisés à l'échelle de la France et l'association organise les conditions de rotation des lames dès que les bénéficiaires ont grandi et que le matériel n'est plus adapté à leur taille.


Un concert à Beaune pour soutenir l'association

Pour mieux faire connaître ce projet et récolter des fonds, l’association Entr’Aide organise une soirée "Folie des années 80" au palais de congrés de Beaune, ce vendredi 20 mai 2016. Au programme, Emile & Images, Cookie Dingler ou encore Jean-Pierre Mader et surtout un sacré coup de pouce à cette belle initiative.

Le reportage d’A. Berger et J. Li avec :
  • Lou, 9 ans
  • Jean-Marc Cluzeau, conseiller pédagogique EPS
  • Christelle Rousset, maman de Lou
Côte-d'Or : la belle histoire de Lou équipée d'une lame de course
Depuis dix-huit mois, Lou a renoué avec le plaisir de courir. Comme 23 autres enfants amputés en France, elle s'est vu prêter par l'association "Entr'aide - Une lame pour courir" une lame de course, un matériel très onoreux.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus