31 décembre : contrôles routiers et couvre-feu, 540 policiers et gendarmes mobilisés en Côte-d'Or

La nuit de la Saint-Sylvestre sera particulièrement surveillée en Côte d'Or : déployé à partir de 18 heures, le dipositif de contrôles routiers et de respect du couvre-feu, va durer toute la nuit. Il a débuté mercredi 30 décembre au péage de Dijon-Sud et place Wilson à Dijon. 

Le dispositif de contrôles routiers pour la nuit de la Saint-Sylvestre, a été mis en place dès le 30 décembre au péage Dijon-Sud de l'autoroute A 311.
Le dispositif de contrôles routiers pour la nuit de la Saint-Sylvestre, a été mis en place dès le 30 décembre au péage Dijon-Sud de l'autoroute A 311. © France Télévisions / M. Ducrocq

Mercredi soir au péage autoroutier de Dijon-Sud, ils étaient déjà là. Policiers et gendarmes ont procédé au contrôle des automobilistes : vérification du permis de conduire et des papiers d'assurance, dépistage d'alcoolémie et d'usage de stupéfiants.

Un contrôle classique, qui a permis " d'asseoir les forces de gendarmerie dans le dispositif de la Saint-Sylvestre ". Le Lieutenant Eric Puchaud, qui  commande le peloton de l'autoroute de Beaune prévient : "Le 31 janvier, les gens devront être prudents. Il faudra qu'ils soient conscients qu'on est présents". 

Aux côté des forces de l'ordre, mercredi soir, Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de Bourgogne Franche-Comté et de la Côte-d'Or, a cité les chiffres de l'accidentologie du département en 2020 :   

" On déplore 157 accidents routiers qui ont fait 175 victimes, 25 personnes ont perdu la vie cette année sur les routes de Côte-d'Or dont 3 le 25 décembre". 

Une quinzaine de gendarmes ont été mobilisés au péage de Dijon-Sud pour le contrôle routier préfigurant celui de la nuit de la Saint-Sylvestre.
Une quinzaine de gendarmes ont été mobilisés au péage de Dijon-Sud pour le contrôle routier préfigurant celui de la nuit de la Saint-Sylvestre. © France Télévisions / M. Ducrocq

Le 31 janvier, les gendarmes seront présents dès 18 heures et les contrôles auront lieu toute la nuit sur les autoroutes et sur les axes secondaires. 

" On arrive toujours à contrôler des gens positifs aux stupéfiants. C'est le cas ce soir, et c'est pour ça qu'on a un gros dispositif en place. Nous sommes une quinzaine de militaires sur deux postes. Une partie du peloton motorisé de Chevigny-Saint-Sauveur et du peloton autoroute de Beaune", a précisé Eric Puchaud.

Des contrôles de police ont eu lieu aussi, mercredi soir, place Wilson, à Dijon. Il s'agissait essentiellement de faire de la prévention.

"Le 31 décembre le couvre feu s'appliquera pleinement, aucune circulation n'est envisageable entre 20 heures et 6 heures du matin", a rappelé Danyl Afsoud. 

En plus des contrôles routiers, les forces de l'ordre contrôleront les identités et les attestations. 

Concernant le réveillon de la Saint-Sylvestre, le directeur de cabinet du préfet a tenu à rappeler que "si des tablées de plus de 6 personnes sont prévues, bien qu'elles soient proscrites, il convient que chacun veille à dormir sur place et que les hôtes remettent à leurs invités le lendemain, des éthylotests permettant de s'assurer de leur capacité à prendre le volant, en sécurité."

Reportage : S. Bouillot – M. Ducrocq – L. Clerc

Intervenants : Lieutenant Eric Puchaud : Commandant du peloton de gendarmerie Autoroute de Beaune / Danyl Afsoud : Directeur de cabinet du Préfet de Côte-d’Or


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité