À Dijon, les cinémas s'activent pour retrouver le public malgré l'absence de films

Privés de spectateurs depuis quatre mois, les cinémas tentent de résister. À Dijon, deux d'entre eux organisent des événements pour fidéliser leur clientèle et, enfin, générer des recettes. 

Au cinéma Olympia, des affiches étaient en vente à partir de deux euros.
Au cinéma Olympia, des affiches étaient en vente à partir de deux euros. © France Télévisions

La file d'attente est inhabituelle devant le cinéma Olympia de Dijon. Les salles sont fermées depuis quatre mois, mais nombreux sont ceux qui attendent sur le trottoir. Beaucoup sont étudiants, d'autres sont venus en famille. Ce mercredi 10 mars, le cinéma, situé avenue Foch, propose une grande braderie.

Des affiches de cinéma à partir de 2 euros

Au programme pour les chineurs d'un jour : des confiseries et plusieurs miliers d'affiches de film, en vente à partir de deux euros. L'intégralité de la collection du cinéma depuis 2008.

Après quelques minutes passées dans le hall du cinéma, un cinéphile a fait son choix : " c'est l'affiche d'un film qui me rappelle de bons souvenirs et qui fera le bonheur de mon petit frère " sourit le jeune homme.

Plus loin, une étudiante hésite encore : " je ne sais pas encore ce que je vais prendre, je n'ai pas d'idée en tête. Je regarde et je verrai si quelque chose me plaît. " . La jeune femme poursuit : " c'est bien, ce genre d'événement, ça nous permet de faire de nouvelles rencontres avec d'autre personnes qui se sont déplacées. J'ai découvert plein de nouveaux films que je vais regarder en rentrant chez moi. "

On fait cela pour renouer avec notre public, explique Maude Lamotte, responsable de l'animation aux cinémas Olympia et Darcy. C'est important de montrer qu'on est encore là, qu'il y a encore une équipe qui travaille. Cela nous permet aussi de vider notre stock de confiserie qui arrive à péremption du fait de la fermeture." 

Zoé Du Parc, adjointe de direction, complète : " C'est une manière de faire revivre le cinéma pour une journée, pour que les gens ne nous oublient pas. C'est sympa de revoir un petit peu de monde ".

 

" On ouvre nos portes pour que les gens retrouvent le chemin du cinéma "

À l'Eldorado, cinéma indépendant classé "art et essai ", c'est déjà le quatrième mercredi de mobilisation. " On ouvre nos portes pour que les gens retrouvent le chemin du cinéma, explique-t-on du côté du 21 rue Alfred de Musset. Ils viennent pour passer un moment, pour se retrouver, discuter ciné... On a de la chance parce que pour le moment, il a toujours fait beau, là, on a même sorti des tables pour que les gens puissent boire un thé ou un café. " 

En plus de ces moments de convivialité, le cinéma propose également différentes ventes : DVD, affiches de film, carnets sérigraphiés, sacs en coton au nom du cinéma... Une manière de faire entrer un peu d'argent dans les caisses de l'association. " C'est important pour nous, mais ces ventes se font vraiment à la marge. Ce n'est pas le nerf de la guerre et l'on attend surtout de pouvoir rouvrir les salles ". 

Le public attend, lui aussi. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture sorties et loisirs idées de sorties