• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Collecte des Restos du Cœur : la qualité des dons évolue

© Damien Rabeisen / France 3 Bourgogne
© Damien Rabeisen / France 3 Bourgogne

La grande collecte des Restos du Cœur a débuté vendredi 8 mars. L'association caritative créée par Coluche il y a plus de 30 ans, et qui a servi des millions de repas souhaite continue à engranger des dons ce samedi. La qualité des dons évolue, les produits bio sont dans les colis !

Par F.L.

Dans les supermarchés, des clients généreux !
Il suffit aux bénévoles des Restos d'être présents à l'entrée du supermarché pour rappeler les besoins de la collecte, et les clients jouent le jeu ! Des achats, à hauteur de 15 euros en moyenne.

Le bio fait son apparition
Et parmi les produits premiers prix ou de consommation courante, les produits "bio" ont fait leur apparition. En fait, pour les Restos, les français ne sont pas moins regardants que pour leurs propres courses !
 
Collecte des Restos du Cœur : la qualité des dons évolue
La grande collecte des Restos du Coeur a débuté vendredi 8 mars. L'association caritative créée par Coluche il y a plus de 30 ans, et qui a servi des millions de repas souhaite continue à engranger des dons ce samedi. La qualité des dons évolue, les produits bio sont dans les colis ! - France 3 Bourgogne - Fabienne Acosta, Damien Rabeisen, Pascal Rondi

"J'ai une petite idée"
Il y a presque 34 ans, le 26 septembre 1985, Coluche annonçait au micro d'Europe 1 : "J'ai une petite idée comme ça, un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour". Plus de 30 ans plus tard et des millions de repas distribués, les Restos du Cœur sont toujours là.

La générosité des donneurs
Dans un contexte social difficile, l'association caritative en appelle au plus grand nombre dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Les 8 et 9 mars, les 72 000 bénévoles de l'association, épaulés par des milliers de volontaires d'un jour, dont de nombreux étudiants, proposeront aux consommateurs de faire don d'une partie de leurs achats au profit des plus démunis.

Cette grande collecte annuelle sera menée dans plus de 7000 grandes et moyennes surfaces partout en France. Produits alimentaires non périssables, produits d'hygiène, produits pour bébés... les besoins sont nombreux.

"Nous espérons recueillir 8 000 tonnes de produits, soit l'équivalent de 8 millions de repas. L'année dernière nous avions récolté 7 900 tonnes mais cette année nous avons besoin de plus", expliquait récemment au Figaro Patrice Blanc président de l'association.

L'association, qui a accueilli 860 000 personnes en 2018, rappelle en citant les dernières données de l'Insee qu'aujourd'hui, plus de 14% de la population française vit sous le seuil de pauvreté.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus