Coronavirus Covid-19 : la fille du médecin contaminé de Chenôve dénonce un “affolement” autour de son père

Au CHU de Dijon, la cellule de dépistage a été mise en place / © FTV
Au CHU de Dijon, la cellule de dépistage a été mise en place / © FTV

Contactée ce jour jeudi 5 mars par France 3 Bourgogne, la fille du médecin contaminé par le coronavirus, elle-même docteur, dénonce un "affolement" sur les réseaux sociaux à la suite de l'annonce de la contamination de son père.

Par F.L.

La fille de Lionel, le médecin de 87 ans, contaminé par le coronavirus à Chenôve, a évoqué comment les choses se sont passées autour de l'annonce de sa contamination. Il est l'un des premiers a avoir été contaminé, et son cas n'a été connu qu'à partir du 27 février.

Emballement après l'annonce

Lionel, ce médecin de 87 ans, a été contaminé mi-février par le coronavirus, auprès d'une patiente.
Pour sa fille Anne, l'annonce de cette contamination a forcément généré "un emballement, c'était le premier cas à Dijon, sans pour autant avoir voyagé".
Elle ajoute "l'emballement est aussi lié au fait qu'on n'en parlait pas, c'est l'effet de surprise qui a joué."
En effet, l'enquête épidémiologique a révélé que le médecin généraliste a contracté le virus en allant consulter une dame âgée, qui n'avait jamais quitté Chenôve. C'est le fils de cette dame, qui est militaire sur la base de Creil (Oise) qui présentait les symptômes.

Réseaux sociaux pas toujours tendres

En évoquant les réactions sur les réseaux sociaux qu'on pu exprimer des personnes de Chenôve, sur un aspect parfois "irresponsable" du docteur, sa fille prête peu d'attention :"les gens racontent ce qu'ils veulent, un médecin contaminé, c'était le premier".
L'information a été relayée sur les réseaux sociaux, afin de rechercher des personnes susceptibles d'avoir été en contact avec le Docteur / © FB
L'information a été relayée sur les réseaux sociaux, afin de rechercher des personnes susceptibles d'avoir été en contact avec le Docteur / © FB

France 3 Bourgogne a recueilli le témoignage d'un généraliste, proche du médecin de Chenôve contaminé par le coronavirus. Il déplore que certaines personnes aient incriminé le docteur de Chenôve.
Le témoignage a été recueilli par Caroline Jouret et Guillaume Desmalles.
 

Médecin généraliste contaminé par le Coronavirus : un autre médecin, proche, témoigne


Retour en arrière

La fille du Docteur évoque aussi un contexte particulier : il y a 15 jours, on parlait peu des cas de contamination en France (17 cas mi-février, contre 377 le 5 mars 2020 à 15h30).
Elle déclare : "Maintenant, on en est à un autre stade, nous [les médecins généralistes ndlr] avons été concernés immédiatement. On a été en première ligne avant tout le monde. Il nous faudra bien des protections pour accueillir les patients"

Situation plus claire à présent

La fille du docteur explique aussi que le contexte a évolué : l'information a circulé.
Ainsi, elle explique :"Les gens ont commencé à intégrer la propagation du virus, au départ il y avait l'inconnu, une peur. Il faut rassurer les gens à présent."

Réouverture du cabinet médical

Le cabinet médical est fermé jusqu'au lundi 9 mars inclus, et la fille du docteur va reprendre les consultations.
Quant à son père, "pour l'instant, il se repose, cette épreuve l'a beaucoup fatigué".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus