Covid-19 en Bourgogne : l'Assurance Maladie contacte les plus âgés pour les inciter à se faire vacciner

La campagne de vaccination se poursuit et va s'accélérer pour les plus âgés. En France, la moitié des plus de 75 ans ont été vaccinés. En Bourgogne, c'est un peu mieux que la moyenne nationale, avec près de 60 %. En attendant, il est toujours aussi difficile de trouver une place dans un centre.

Illustration.
Illustration. © Jean-Luc Flémal / MAXPPP

Depuis le 18 janvier dernier et l'ouverture des centres de vaccination pour les plus de 75 ans, il n'est pas toujours simple de décrocher un rendez-vous sur internet. Le plus souvent, la même phrase s'affiche sur son écran : "En raison d'une forte demande et d'un nombre limité de doses, aucun créneau n'est disponible".

La seule solution est de persévérer. "J'ai eu beaucoup de mal, j'ai réussi à avoir mon rendez-vous à cinq heures du matin comme je suis insomniaque. Mais autrement, je n'arrivais pas à l'avoir", confie une octogénaire.

Si elle peut aujourd'hui recevoir sa première injection, c'est parce que des nouveaux créneaux ont été ouverts, en Côte-d'Or, la semaine dernière. Dans le centre de vaccination installé salle Devosge à Dijon, plusieurs ont profité de l'aubaine.

"On était inscrits sur plusieurs sites. De bouche à oreille, on nous a informés que sur tel site, on pouvait prendre rendez-vous sur Dijon pour le vaccin Pfizer. Donc ça a été rapide, en une semaine on l'a eu", confie une dame. "C'était très facile. J'ai pris le rendez-vous un lundi, je crois que c'était la semaine dernière. Il y avait des possibilités cette semaine, il y avait encore beaucoup de créneaux. C'est peut-être un coup de chance, je ne sais pas", ajoute une autre.

Vaccination : trouver le bon créneau

Des SMS et des appels pour inciter à se faire vacciner

C'est grâce à de nouvelles livraisons de doses de vaccin que le nombre de rendez-vous a pu être augmenté. L'Assurance Maladie de Côte-d'Or avait même envoyé des SMS aux plus de 75 ans pour les inciter à retenter une prise de rendez-vous. La semaine prochaine, elle va appeler directement les plus âgés pour les aider à être enfin vaccinés.

Ce dispositif doit être complété à partir de mercredi par la mise en service d'un numéro d'appel dédié spécifiquement à ce public, permettant de prendre plus facilement des rendez-vous de vaccination sur des créneaux réservés, a indiqué l'Elysée. Ce numéro, dont l'usage sera réservé aux personnes concernées, sera connu mercredi.

Dans le centre dijonnais, les médecins s'attendent déjà à accueillir, bientôt, davantage de patients. "Aujourd'hui, nous allons vacciner 210 personnes. C'est une grosse journée, on enchaîne les vaccinations [...] Nous allons probablement augmenter la prochaine fois avec plus de 300 vaccinations par jour", détaille Philippe Sondey, médecin généraliste.

En Bourgogne-Franche-Comté, à ce jour, 194 111 personnes âgées de plus de 75 ans ont reçu au moins une dose de vaccin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19