• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : l'association du Chat Libre Dijonnais fait le buzz internet

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Vous avez été très nombreux à réagir suite à la publication de notre article sur les chats abandonnés et les actions menées par l'association de Défense du Chat Libre Dijonnais. Remerciements, soutiens, encouragements, dons... Voilà qui fait du bien!  L'association a toujours besoin de vous.

Par Caroline Jouret

Plus de 71 600 vues, plusieurs centaines de commentaires. Le triste sort des chats errants, parmi lesquels de plus en plus de chats abandonnés, vous a fait réagir en grand nombre. 

Sur la page Facebook de l'association, des messages d'encouragement, de félicitations, des appels à l'aide aussi. L'association a reçu un chèque de 2000 euros d'un généreux bienfaiteur des animaux. 

Le jour où notre équipe de reportage était allée rencontrer Stéphanie Chevaller, la présidente de l'association de Défense du Chat Libre Dijonnais, plusieurs chatons en détresse venaient d'être récupérés et sauvés d'une mort certaine. Des sauvetages souvent terribles...

Des chatons de 3 ou 4 jours abandonnés en plein soleil dans un pull chaussette sur un trottoir de Quétigny, un autre petit chat blessé avait été trouvé près du lac kir. Des cas comme ceux là, il y en a toujours et encore...

L'association a la particularité de recueillir les chatons et de les biberonner. Ils ne sont pas euthanasiés, ici on choisit la vie. Les animaux blessés sont soignés par des vétérinaires qui ont accepté d'aider l'association. Encore reécemment un chaton avecune patte fracturée. 
Ce chaton a passé 9 heures coincé dans le moteur d'une voiture en pleine chaleur, à hurler alertant ainsi tous les gens du coin. Il a pu être sorti sain et sauf et pris en charge immédiatement. Aujourd'hui il va bien. / © Association de Défense du Chat Libre Dijonnais




Une quarantaine d'appels par jour

Une quarantaine d'appels par jour parmi lesquels: 
- Le 26 août un chaton coincé dans le moteur d'un véhicule utilitaire.
- Le 29 Août un chaton d'une dizaine de jours trouvé dans un fossé à Fauverney.
- Le 30 Août un chaton de 3 mois et demi trouvé couché sur un parking et incapable de se déplacer à cause d'une fracture.

L'association recherche des familles d'accueil 

L'association biberonne les chatons, les fait soigner par un vétérinaire. Ils sont stérilisés, et identifiés afin qu'ils deviennent des chats libres au regard de la loi de 1999.

Ces chatons issus de la rue sont remis à des familles d'accueil chargée de veiller à leur bien-être jusqu'à ce qu'ils soient proposés à l'adoption. 

Pour le moment, l'association peut compter sur un peu plus d'une vingtaine de familles d'accueil. Suite au reportage qui a été relayé par l'association sur sa page Facebook, quatre nouvelles familles d'accueil se sont présentées. Il en faudrait encore plus pour héberger tous les petits protégés du Chat Libre Dijonnais. L'association fournit les croquettes et le lait pour les chatons et prend en charge tous les soins vétérinaires.
© Association de Défense du Chat Libre Dijonnais
© Association de Défense du Chat Libre Dijonnais


Des croquettes et du lait pour chatons

Près de 150 chats et chatons ont été sauvés depuis le début de l'année. L'association qui n'a pas de gros moyens financiers  a besoin d'aide pour pouvoir continuer à agir. Les dons de croquettes et de lait maternisé pour chaton, ainsi que de la litière, sont toujours les bienvenus. 


Nourissage et stérilisation sont indissociables

Les chats errants qui ne peuvent pas être sociabilisés sont capturés pour être stérilisés ce qui permet de réguler leur nombre. Ces chats laissés en liberté (chat libre) ne peuvent plus se reproduire et finissent pas être de moins en moins nombreux. Les endroits où ils vivent sont connus de l'association qui veille sur eux. Ces chats vivent en groupe, sont nourris régulièrement. L'association emploie le terme de "cantine". 

Malheureusement, en croyant bien faire, des personnes donnent à manger à des chats errants de leur quartiers. l'association, qui parle de "cantines sauvages", le déplore. Ces chats nourris régulièrement sont plus résistants et plus prolifiques. Les femelles font des portées plus nombreuses. Et le nombre de chats errants augmente. Il vaut mieux signaler ces chats afin qu'ils soient stérilisés ce qui bien sûr a un coût. Les municipalités peuvent intervenir en ce sens (Article L211-27 du Code Rural). De nombreuses communes ont déjà mis en place des programmes de gestion par la stérilisation des chats errants.
Un chaton sauvé par l'association de défense du chat libre Dijonnais / © Association de Défense du Chat Libre Dijonnais
Un chaton sauvé par l'association de défense du chat libre Dijonnais / © Association de Défense du Chat Libre Dijonnais

Un appel est lancé pour trouver un nouveau webmaster et créer un nouveau site 

L'association de Défense du Chat Libre Dijonnais recherche un webmaster. Son précédent site a été fermé. Elle ne dispose plus que de sa page Facebook. Un nouveau site lui permettrait notamment d'en dire plus sur les chats et chatons proposés à l'adoption. 
© Association de Défense du Chalt Libre Dijonnais
© Association de Défense du Chalt Libre Dijonnais


De plus en plus de chats abandonnés

L'association de Défense du Chat Libre Dijonnais constate que parmi les chats qu'elle recueille, beaucoup sont déjà sociabilisés. Ce sont des chats abandonnés par leur maître. Une année record en la matière. Incompréhensible en aussi grand nombre.

Ecoutez l'interview de Stéphanie Chevalier, Présidente de l'association. Interview réalisée lors de notre précédent reportage. 
Interview de Stéphanie Chevalier "Le Chat Libre Dijonnais"
Interview de Stéphanie Chevalier présidente de l'association "Le Chat Libre Dijonnais"














 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus