​​​​​​​Dijon : la distribution de masques de protection contre le coronavirus covid-19 est en cours

La France a franchi la barre des 26 000 morts de l'épidémie de coronavirus. La ville de Dijon organise une distribution de masques pour permettre aux Dijonnais de se protéger à l’approche du déconfinement qui va bientôt débuter.

La ville de Dijon distribue des masques de protection contre le coronavirus à ses administrés à l’approche du déconfinement qui va bientôt débuter.
La ville de Dijon distribue des masques de protection contre le coronavirus à ses administrés à l’approche du déconfinement qui va bientôt débuter. © Sylvain Bouillot
 

Combien de masques sont distribués aux habitants ?

L’épidémie de coronavirus qui sévit depuis plusieurs semaines ralentit, mais il est important de rester vigilant et de respecter les consignes de sécurité si on veut éviter l’arrivée d’une deuxième vague de contagion.
En effet, si les mesures de confinement doivent être levées lundi 11 mai 2020, le virus potentiellement mortel continue à circuler. La Bourgogne-Franche-Comté fait d'ailleurs partie des régions classées en rouge sur la carte établie par le ministère de la Santé. 
Par ailleurs, comme dans toute la France, le masque sera obligatoire dans les transports communs et parfois dans certains lieux publics.


C’est dans ce contexte que la ville de Dijon a décidé d’équiper ses administrés de trois masques de protection contre le covid-19 :

-un masque dit chirurgical qui est à usage unique.
-deux masques en tissu homologués AFNOR : ils sont lavables et utilisables 50 fois. Un guide d’utilisation et d’entretien est remis aux habitants lors du retrait.

Au total, 1,7 million de masques seront distribués aux habitants de Dijon et des 23 communes de la métropole :
-700 000 masques en tissu lavables et réutilisables de fabrication française
-un million de masques chirurgicaux fabriqués en Chine.

Chaque commune de la métropole dijonnaise organise son propre dispositif de distribution.
 
La distribution de masques contre le Covid-19 devant le planétarium situé à l'entrée du jardin de l'Arquebuse.
La distribution de masques contre le Covid-19 devant le planétarium situé à l'entrée du jardin de l'Arquebuse. © B.L.
 

Comment est organisée la distribution des masques ?

La distribution, qui a commencé samedi 9 mai, va se poursuivre tout le week-end.
Dès ce matin, de nombreux Dijonnais se sont rendus dans les bureaux de vote pour retirer leurs kits de masques. Quelques ralentissements sont parfois signalés, mais en général la file d’attente se résorbe en quelques minutes.

C’est la première lettre du nom de famille qui détermine l’horaire de passage : ce sont donc ceux dont le nom commence par A et B qui ont ouvert le bal entre 9h et 12h.
La distribution doit se poursuivre jusqu’à 19h. elle reprendra dimanche 10 mai entre 9h et 17h.

Il faut se munir de sa carte d'identité ou de son permis de conduire, ainsi que des pièces d'identité des autres personnes pour qui on vient retirer les masques. Si cela n’est pas possible, on peut signaler toute situation particulière au numéro vert OnDijon : 0 800 21 3000
A noter que ceux qui n’ont pas encore de pièces d'identité portant leur adresse dijonnaise peuvent présenter un justificatif de domicile (facture de gaz, électricité...).

Dans tous les cas, il faut prendre avec soi son attestation de sortie sur laquelle on a coché la case "Achats de première nécessité..."
 
Une distribution de masques contre le coronavirus au gymnase Jean-Marc Boivin samedi 9 mai 2020.
Une distribution de masques contre le coronavirus au gymnase Jean-Marc Boivin samedi 9 mai 2020. © Pascal Gervaize

 
SAMEDI 9 MAI
Votre nom de famille commence par …

-A à B > de 9h à 12h
-C à D > de 13 h à 16h
-E à J > de 16h à 19h


DIMANCHE 10 MAI
Votre nom de famille commence par …

-K à M > de 9h à 12h
-N à R > de 13h à 15h
-S à Z > de 15h à 17h
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter