• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : le festival Piky met en avant l'image dans le jeu vidéo

Le festival Piky propose des ateliers de création de jeu vidéo. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne
Le festival Piky propose des ateliers de création de jeu vidéo. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne

Depuis le 9 février et jusqu'au 2 mars 2019, le festival de jeux vidéos bat son plein à Dijon, Saint-Apollinaire, Quetigny et Chenôve. Pour sa deuxième édition, Piky tente de répondre à la question : comment une image est-elle produite ? Le sujet est abordé au travers de différents ateliers.

Par Manon Millet

Atari 2600, Mega Drive, Super Nintendo... comment ne pas ressentir une certaine nostalgie à l'évocation de ces noms ? Madeleines de Proust 2.0, ces consoles de jeux vidéos rappellent une époque révolue. 

Le festival Piky, porté par le Fab Lab associatif dijonnais Kelle Fabrik, propose cependant, pour sa deuxième édition, de plonger une nouvelle fois dans l'univers pixellisé de ces machines. Jusqu'au samedi 2 mars à la bibliothèque Mansart de Dijon, cinq consoles sont à disposition afin que tout un chacun puisse tester les grands jeux marquants de l'histoire du jeu vidéo. 

Il ne reste donc plus que quelques jours pour jouer à Sonic sur Mega Drive, Donkey Kong sur Super Nintendo ou encore Tekken sur PlayStation 1.     
 
La Super NES reprend du service à la bibliothèque Mansart de Dijon. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne
La Super NES reprend du service à la bibliothèque Mansart de Dijon. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne


Des ateliers de création de jeux vidéos

Créer son propre jeu vidéo en seulement quelques heures et sans la moindre ligne de code informatique, voilà ce que propose le festival lors de ses ateliers de création de jeux vidéos. 

Accessibles dès 10 ans, ces ateliers se découpent en plusieurs cours. D'abord, une première étape sur papier pour apprendre à écrire un scénario. Ensuite, les participants s'essaient à la création de dessins 2D. Finalement ils passent à la réalisation concrète de leur jeu sur ordinateur. Ce dernier cours est animé par Gaëtan Verdichizzi à la bibliothèque Mansart. 

"Je leur explique comment on met tout dans l'écran : comment on met le bonhomme ici, l'ennemi là (...) avec toute la logique algorithmique mais sans avoir à faire du code [informatique]", explique l'animateur.  
 
Créer son jeu vidéo de bout en bout, c'est possible avec le festival Piky. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne
Créer son jeu vidéo de bout en bout, c'est possible avec le festival Piky. / © Manon Millet/France 3 Bourgogne


Ce mercredi 27 février, plusieurs enfants âgés d'une dizaine d'années construisent peu à peu leur jeu vidéo. Avec l'aide de Gaëtan, ils franchissent les étapes sans grande difficulté. "Il est possible de créer un jeu vidéo à n'importe quel âge", constate Magali Dechen, co-organisatrice du festival Piky.

L'évènement se termine ce samedi 3 mars. D'ores et déjà, Magali Dechen est satisfaite de cette deuxième édition. "C'est un bilan très positif. On fera une prochaine édition. Les bibliothèques avec qui on a travaillé sont très motivées", conclut-elle.

Pour connaître le thème de la troisième édition, il faudra attendre encore un peu.

A lire aussi

Sur le même sujet

Digoin : un repreneur pour la faïencerie

Les + Lus