• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : la hausse des tarifs de stationnement longue durée fait réagir

A Dijon, 2h30 de stationnement en centre-ville coûtent désormais 30 euros, un tarif que la collectivité assume, mais qui suscite des interrogations. 

Par C.R.

► Votée en 2014, la loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles (MAPTAM) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Elle donne à chaque collectivité la maîtrise de sa politique de stationnement payant. 

A Dijon, la métropole est devenue l'autorité compétente en la matière et c'est Keolis Dijon Mobilités qui gère le stationnement (parking en ouvrage, sur voirie et fourrière), dans le cadre d'une délégation de service public attribuée le 1 janvier 2017.
Le stationnement étant dépénalisé, le forfait post-stationnement (FPS) remplace les amendes. Dijon Métropole a fixé son montant à 17 € s'il est réglé dans les 72 heures, à 30 € ensuite.

2 zones de tarification ont été définies :
la zone “courte durée”, au centre-ville. Jusqu'alors, le stationnement y était limité à deux heures, pour un montant de 4,10 €. Désormais, le tarif est de 15 € pour 2h15 et de 30 € pour 2h30.

la zone “longue durée”, autour du centre-ville de Dijon. Les automobilistes pouvaient stationner jusqu'à 8h30, pour un montant de 3,70 €. Depuis le 1er janvier, ils peuvent rester jusqu'à 9h (montant : 15 € pour 8h45 et 30 € pour 9h).

Détail des tarifs (capture écran du site Divia) : c'est au delà d'une durée de 2h que le tarif devient dissuasif :


► Les sommes collectées dans le cadre de ce FPS "sont obligatoirement réinvesties dans les modes de déplacement doux, ou l'amélioration du réseau de transport public". Si Dijon métropole assume ses choix et ses tarifs, les usagers et les commerçants disent leur mécontentement et confient leurs craintes.

Reportage avec : 
Isabelle Sautière, usagère du centre-ville dijonnais
Emmanuel Bichot, conseiller municipal (LR) d'opposition
Dominique Martin-Gendre, adjointe (PS) à la circulation
Antoine Espinosa, commerçant au centre-ville

Nouveaux tarifs de stationnement à Dijon
A Dijon, pour 2h30 de stationnement en ville, il faut désormais payer 30 euros, soit 76% de plus que ce que coûtaient les amendes. - Cécile Sauzay, Christophe Gaillard


Des tarifs réduits sont prévus :

- pour "les résidents du centre-ville, 2€ par jour ou 25€ par mois, uniquement dans les rues prévues, pour du stationnement de longue durée ;

- pour les résidents des autres secteurs (Montchapet, Gare Sud, Gare Nord, Allées du Parc), 1€ par jour ou 10€ par mois.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus