Dijon : Kreatur ou quand la danse dialogue avec d'autres arts

Les 11 et 12 janvier 2018, la nouvelle création de la chorégraphe allemande Sasha Waltz est donné à l'Opéra de Dijon. Un spectacle très contemporain qui fait la part belle aussi aux costumes, aux lumières et et à la musique.

Par Maryline Barate


A 54 ans, Sasha Waltz est un grand nom de la danse contemporaine. Ses œuvres rayonnent sur toutes les grandes scènes du monde. Elle vient de signer un nouveau spectacle baptisé Kreatur qui, pour la première fois, est joué en France ces jours-ci; en l'occurrence à l'opéra de Dijon.




Comme elle aime à le faire, Sasha Waltz s'est entourée d'autres grands artistes pour cette nouvelle création. Les costumes sont spectaculaires. Normal, ils sont signés de la créatrice de mode néerlandaise Iris Van Herpen ! Les quatorze danseurs évoluent sur une création sonore composée par le trio berlino-new yorkais Soundwalk Collective. Les lumières ont également toute leur importance. Elles ont été pensées par Urs Shönebaum.


Kreatur de Sasha Waltz


La conjonction de ces univers a accouché de Kreatur, un spectacle charnel, organique, tourmenté et détonnant ! Les affres du corps et de l'esprit restent le sujet de prédilection de la chorégraphe. Elle a trouvé dans le travail des artistes invités un écho à ses propres obsessions.


Le reportage de C. Jouret et D. Iberrakène avec :
  • Peggy Grelat-Dupont, danseuse
  • Clémentine Deluy, danseuse
Le spectacle de danse Kreatur à l'opéra de Dijon

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus