Dijon : la préfecture interdit la manifestation contre le pass sanitaire samedi

La préfecture de la Côte-d'Or a pris un arrêté pour interdire toute manifestation dans le centre-ville de Dijon le samedi 31 juillet. Une mesure qui vise surtout un rassemblement prévu contre le pass sanitaire.
Des manifestants opposés au pass sanitaire, samedi 24 juillet 2021 à dijon (Côte-d'Or).
Des manifestants opposés au pass sanitaire, samedi 24 juillet 2021 à dijon (Côte-d'Or). © JC TARDIVON / MAXPPP

Les opposants au pass sanitaire ne seront pas autorisés à manifester samedi 31 juillet dans le centre-ville de Dijon. La préfecture de Côte-d'Or a pris ce vendredi un arrêté (PDF) interdisant toute manifestation sur la voie publique alors qu'un appel à se rassembler "pour protester contre le pass sanitaire et 'les réformes anti-sociales' a été relayé par plusieurs collectifs informels" et qu'il est "susceptible de réunir 1 200 personnes dont environ 200 activistes, de déterminés à violents".

L'interdiction est valable entre 12 et 21h dans un secteur notamment délimité par la place Darcy, la place de la République, la place du 30-Octobre et la place du Président Wilson.

Dans un communiqué, la préfecture justifie sa décision par le fait que le rassemblement prévu samedi "n'a pas été déclaré en préfecture" et "qu'en l'absence de déclaration et donc d'organisateur identifié, l'autorité de police n'est pas à même de s'assurer de la mise en œuvre de conditions de sécurité suffisantes."

Un rassemblement déjà interdit la semaine dernière

La semaine dernière, des manifestants opposés au pass sanitaire s'étaient rassemblés dans le centre-ville de Dijon samedi 24 juillet, alors qu'un arrêté interdisant tout rassemblement avait été pris.

Au cours de cette manifestation, "des incidents ont éclaté notamment à proximité de bâtiments officiels (préfecture, hôtel de ville)", indique la préfecture qui ajoute que "des manifestants étaient armés de bâtons et autres armes par destination et que des projectiles nombreux et dangereux ont été lancés en direction des forces de sécurité intérieure".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation social économie vaccins - covid-19 santé société