Dijon : une nouvelle manifestation de motards contre l’abaissement de la vitesse à 80 km/h samedi

Des motards et des automobilistes ont répondu "présent" à Dijon samedi 27 janvier 2018. Un appel à manifester avait été lancé notamment contre le passage de 90 à 80 km/h sur les routes nationales. / © Sylvain Bouillot
Des motards et des automobilistes ont répondu "présent" à Dijon samedi 27 janvier 2018. Un appel à manifester avait été lancé notamment contre le passage de 90 à 80 km/h sur les routes nationales. / © Sylvain Bouillot

Le gouvernement veut abaisser la vitesse maximale sur les routes secondaires et la faire passer de 90 à 80 km/h. Cette mesure doit entrer en vigueur cet été. Elle est contestée par les motards qui multiplient les actions. Une manifestation a lieu à Dijon samedi 3 mars 2018.

Par B.L.

Pourquoi les motards sont-ils en colère ?


L'abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires ne passe toujours pas auprès d’un certain nombre de conducteurs.
Motards et automobilistes organisent des manifestations, lancent des pétitions, publient des lettres ouvertes… Plusieurs actions ont déjà été menées en Bourgogne.

Un nouveau rassemblement est prévu pour le samedi 3 mars 2018 en début d'après-midi à Dijon à l’appel de la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère) Côte-d'Or, avec le soutien de l’association 40 millions d'automobilistes.
Ces usagers de la route estiment que l'abaissement de la vitesse à 80 km/h est une "mesure inadaptée prise au prétexte de sauver des vies".

Pour eux, "toutes les dispositions réglementaires répressives, prises depuis de nombreuses années, ne sont en aucun cas des mesures de sécurité routière mais sont en fait des rentrées fiscales déguisées pour le budget de l’Etat".


Des motards et des automobilistes se sont rassemblés à Mâcon en Saône-et-Loire samedi 27 janvier 2018. L'un des objectifs était de protester contre la réduction de la vitesse sur les routes. / © François Latour
Des motards et des automobilistes se sont rassemblés à Mâcon en Saône-et-Loire samedi 27 janvier 2018. L'un des objectifs était de protester contre la réduction de la vitesse sur les routes. / © François Latour

Comment changer les comportements des conducteurs ?


Les accidents ont deux causes essentielles : le comportement des usagers (alcool, clignotants, téléphone et autres distracteurs,… et l’état des infrastructures (état des revêtements, signalisation, obstacles latéraux….), estime la Fédération Française des Motards en Colère. Celle-ci propose plusieurs mesures pour changer les comportements :

-améliorer l’éducation routière notamment en direction des jeunes
-consacrer l’argent des radars à l’amélioration du réseau routier "puisqu’il est prouvé qu’un réseau entretenu et bien structuré entraîne une baisse conséquente des accidents graves".
-rendre le réseau des autoroutes gratuit, car il est le plus sûr et non le réserver "à ceux qui en ont les moyens".

"Cette manifestation n’est que le début d’une mobilisation qui s’inscrit dans la durée, d’autres actions sont d’ores et déjà prévues dans les prochains mois", conclut la Fédération Française des Motards en Colère. 

Qui participe à cette manifestation ?


L’antenne de Côte-d'Or et ses soutiens (FFMC25, 40 Millions d’Automobilistes) appellent leurs adhérents et tous les usagers de la route à rejoindre la mobilisation du samedi 3 mars (rendez-vous à 13h30 au parking du Zénith à Dijon) "afin de montrer au gouvernement que nous ne voulons pas d’une sécurité routière menée à l’encontre des usagers".

La FFMC 89 organise un départ depuis Avallon dans l'Yonne, pour rejoindre le départ de la manif au Zénith de Dijon.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus