Dijon : une psychologue accusée d'avoir falsifié ses diplômes a été relaxée

Une psychologue dijonnaise a donc été relaxée par le Tribunal de Dijon. Laurence T. avait été radiée par le Ministère des Transports après une plainte de L'Université de Bourgogne déposée pour "faux et usage de faux". Cette dernière était accusée d'avoir falsifié ses diplômes, ce qu'elle a toujours nié. / © France 3 bourgogne
Une psychologue dijonnaise a donc été relaxée par le Tribunal de Dijon. Laurence T. avait été radiée par le Ministère des Transports après une plainte de L'Université de Bourgogne déposée pour "faux et usage de faux". Cette dernière était accusée d'avoir falsifié ses diplômes, ce qu'elle a toujours nié. / © France 3 bourgogne

Une psychologue accusée d'avoir fourni une fausse attestation de diplôme est relaxée par le justice. Une plainte avait été déposée par l'université de Bourgogne contre cette professionnelle chargée notamment des expertises psychologiques des conducteurs de frêt de la SNCF.

Par LR

Laurence Thorigny a donc été relaxée. L'affaire remonte au mois de mai 2014. On lui reprochait alors d'avoir falsifié ses diplômes, des faits qu'elle a toujours nié, mettant en cause un conflit d'ordre personnel.
L'université de Bourgogne avait même déposé plainte "pour faux et usage de faux". Cette professionnelle, qui assurait notamment des expertises psychologiques sur des personnels du fret SNCF risquait jusqu'à 5 ans de prison et 45 000 euros d'amende. Son agrément lui avait déjà été retiré par le ministère des transports.





A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus