Dijon : un rassemblement de soutien pour les zadistes de Bure

Le collectif "Dijon-Bure" a appelé à un rassemblement en soutien aux zadistes qui occupaient le site de Bure (Meuse) et qui ont été délogés par les forces de l'ordre jeudi 22 février 2018. / © Christophe Tarrisse
Le collectif "Dijon-Bure" a appelé à un rassemblement en soutien aux zadistes qui occupaient le site de Bure (Meuse) et qui ont été délogés par les forces de l'ordre jeudi 22 février 2018. / © Christophe Tarrisse

Le collectif "Dijon-Bure" appelait à un rassemblement en soutien aux zadistes qui occupaient le site de Bure (Meuse) et qui ont été délogés par les forces de l'ordre jeudi 22 février 2018. Un rassemblement a eu lieu à 18 heures place François Rude à Dijon.

Par F.L.

Opération d'évacuation dans la Meuse
Ce jeudi 22 février, une vaste opération de gendarmerie a mobilisé 500 hommes pour évacuer les opposants au projet de site d'enfouissement de déchets nucléaires.
Des militants occupaient le bois Lejuc, et habitaient la zone. Ils avaient même baptisé le lieu du nom de Zira, pour Zone d'insoumission à la radioactivité.
Le Bois Lejuc a été expulsé, et peu après 17 heures, la préfecture de la Meuse annonçait qu'il n'y avait plus aucun occupant.

Un bois occupé par les zadistes
Situé au plein cœur du méga-projet d’enfouissement de déchets radioactifs, le bois Lejuc a été occupé et habité pendant plus d'un an pour asseoir la résistance à "la poubelle nucléaire", selon le collectif.

Le reportage de Christophe Tarrisse, Isabelle Rivierre et Carlos Zappalá


Pour soutenir l'occupation, une cabane est en construction à Dijon à l’initiative du comité Dijon-Bure.
"Ce sont plusieurs lieux de vie et de lutte qui sont aujourd'hui en cours de destruction.
L'Etat a choisi de passer en force, pour autant, de nombreux autres lieux résistent et continueront à s'organiser pour faire abandonner ce projet aberrant
", dénonce le collectif.

D'autres rassemblements similaires se sont déroulés un peu partout en France et notamment devant la préfecture de Saône-et-Loire à Mâcon et la sous-préfecture de Chalon-sur-Saône. 

Une manifestation est prévue à Bure les 3 et 4 mars.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus