Dijon : un tableau exceptionnel adjugé 5 millions d'euros aux enchères

La Vierge et l'enfant en trône est une oeuvre d'un grand peintre de Bohême, le maître de Vissy Brod. / © Philippe LOPEZ / AFP
La Vierge et l'enfant en trône est une oeuvre d'un grand peintre de Bohême, le maître de Vissy Brod. / © Philippe LOPEZ / AFP

Il était estimé entre 400 000 et 600 000 euros. Un tableau exceptionnel du Moyen Âge, La Vierge et l'enfant en trône, attribué au maître de Vissy Brod, a été vendu 5 millions d'euros aux enchères ce samedi 30 novembre à Dijon.

Par Matti Faye

Une somme impressionnante. Un tableau a été adjugé 5 millions d'euros aux enchères ce samedi 30 novembre à Dijon. Cette œuvre du Moyen Âge avait été estimée par des experts entre 400 000 et 600 000 euros.

L'œuvre était depuis des années dans une famille de Dijon qui a récement souhaité s'en séparer. Elle ne soupçonnait absolument pas la valeur que pouvait avoir ce petit tableau de 26 centimètres sur 20, intitulée La Vierge et l'enfant en trône. Les experts ont attribué ce tableau au maître de Vissy Brod, un artiste du XIVe siècle dont les œuvres connues sont peu nombreuses.

C'était la première fois qu'un de ses tableaux était vendu aux enchères. Ce samedi après-midi, neuf enchérisseurs (quatre en salle et cinq par téléphone) ont fait monter le prix du tableau jusqu'à 5 000 000 euros. C'est un musée américain, le Metropolitan Museum of Art de New-York, représenté à Dijon par la galerie Benappi Fine Art de Londres, qui a remporté la bataille. Avec les frais de 24 % applicables à la vente, le tableau atteint 6,2 millions d'euros.
 
La vente
 
Le tableau a été réalisé vers 1350 sur un panneau de bois fruitier. On y découvre le visage de la Vierge peint avec finesse. Par ailleurs, les gestes très naturels de l'enfant Jésus qui tient le pouce de sa mère d'une main et son pied de l'autre sont remarquables.

"Le tableau est de toute petite taille avec un dos extrêmement raffiné. Un dos qui est sur une petite toile collée et qui imite le marbre. En fait, c'est pour donner l'idée que ce tableau était extrêmement précieux, autant par la face que par le revers. On peut imaginer que c'est quelque chose qui s'adressait à des gens de la très haute aristocratie ou de la cour", décrypte Stéphane Pinta, expert du cabinet Turquin, dans une vidéo de présentation de l'œuvre.
 

Un maître du gothique international

Le maître de Vissy-Brod est un grand artiste de Bohême (l'actuelle République tchèque) peu connu en Occident. "Il ne faut pas perdre de vue que le maître de Vissy Brod, bien que son œuvre soit restreinte, est un grand maître du gothique international, considéré comme tel par les historiens d'art. Certes on ne connaît pas son nom, mais ce n'est pas un anonyme pour l'histoire de l'art", nous expliquait le commissaire-priseur Hugues Cortot à quelques jours de la vente.
 
Maître de Vissy Brod, Vierge à l'enfant - Vente le 30 novembre 2019

L'œuvre originale a été modifiée au XIXe siècle. Un repeint noir a recouvert tout l'arrière-plan du tableau qui a pu être redécouvert grâce aux rayons X. "La radiographie a montré que sous ce repeint noir, il y a une très belle composition. La suite du trône qui est celui de la Vierge. Et on comprend beaucoup mieux l'ensemble de la composition lorsqu'on refait ce montage avec ce que l'on voit aujourd'hui et ce qui est sous-jacent", explique Stéphane Pinta.

"Ça avait été probablement masqué pour recentrer le sujet. Puisqu'en fait derrière on voit bien qu'il y a des grandes arcatures, une fenêtre grillagée à droite, des pylônes à gauche. Peut-être quelque chose qui avait tendance à disperser un peu plus l'oeil et qu'on a voulu au XIXe siècle recentrer sur le sujet principal."

Le nouvel propriétaire pourra décider de se lancer ou non dans une restauration et faire réapparaître le fond d'origine, si tant est qu'il est en bon état.
 
La composition découverte sous la couche de peinture noire grâce à une radiographie. / © Cortot & Associés
La composition découverte sous la couche de peinture noire grâce à une radiographie. / © Cortot & Associés

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus