• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les employés de la Chocolaterie de Bourgogne manifestent à Dijon

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les salariés de la Chocolaterie de Bourgogne, placée en redressement judiciaire le 31 octobre 2017, se réuniront jeudi 11 janvier devant le tribunal de commerce de Dijon pendant que ce dernier examinera une nouvelle offre de reprise de l'entreprise. 

Par C.C

Nouvelle mobilisation des salariés de la Chocolaterie de Bourgogne à l'appel de la CGT jeudi 11 janvier 2018, à 15 heures, devant le tribunal de commerce de Dijon. 

Jeudi 11 janvier, une nouvelle séance au Tribunal de commerce de Dijon doit étudier une nouvelle offre de reprise de la part d'un groupe espagnol. Sa première offre, qui ne permettait de conserver seulement 43 des 185 emplois actuels, avait été rejetée par le tribunal en décembre dernier. 

L'objectif : conserver l'ensemble des emplois


La Chocolaterie de Bourgogne à Dijon a été placée en redressement judiciaire le 31 octobre 2017, trois mois seulement après l'arrivée de nouveaux actionnaires. 185 emplois sont menacés. "Nous agirons contre toute liquidation, démantèlement ou « vente à la découpe » de notre site de production", explique la CGT dans un communiqué. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus