• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Foot : Stéphane Jobard est plein d'espoir malgré la défaite de Dijon face à Toulouse

Stéphane Jobard, entraîneur du Dijon FCO, club de football de Ligue 1 / © Alexandre MARCHI / MAXPPP
Stéphane Jobard, entraîneur du Dijon FCO, club de football de Ligue 1 / © Alexandre MARCHI / MAXPPP

"Zéro point en deux matches, c'est compliqué", reconnaît l’entraîneur de Dijon après la défaite face à Toulouse lors de la 2e journée de Ligue 1. "On paie cher nos erreurs", mais, "je suis plein d'espoir", dit-il.
 

Par B.L.

Un début de championnat difficile 


Après sa défaite contre Saint-Etienne (1-2) la semaine dernière, Dijon a de nouveau perdu face à Toulouse (1-0) samedi 17 août 2019.
Les Toulousains l’ont emporté grâce à un but de Jean-Victor Makengo à la 55e minute.
 


Malgré plusieurs bonnes actions, les Bourguignons n’ont pas été récompensés de leurs efforts.

"L'ouverture du score était très importante, les Toulousains ont marqué avant nous et cela change le match", analyse Stéphane Jobard, le coach du Dijon FCO.
Puis, "après l'ouverture du score, on a manqué de patience et on a ouvert des boulevards aux Toulousains".
Enfin, "ça a été plus compliqué en deuxième période, mais c'est parce qu'on a confondu vitesse et précipitation. "

Résultat : les Dijonnais n’ont toujours aucun point au compteur. Ils pointent à la 18e place du championnat devant Nîmes Olympique et l’AS Monaco.
 
 

18 frappes sans marquer, "c'est frustrant"


"Faire 18 frappes et ne pas marquer, c'est frustrant. Il y a des bonnes choses, mais il faut que ça se concrétise par des points", estime le joueur Fouad Chafik.

C’est aussi l’avis de l’entraîneur : "Il va falloir rectifier le tir, et rapidement. Les joueurs sont touchés par les efforts non récompensés. J'attends avec impatience qu'on puisse se renforcer dans le domaine offensif. Mais, je suis plein d'espoir. C'est délicat de le dire avec zéro point, mais il y a des signes annonciateurs de meilleurs jours", assure Stéphane Jobard.

Affaire à suivre dès samedi 24 août à 20h : ce soir-là, Dijon reçoit les Girondins de Bordeaux (16es au classement de Ligue 1).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus