• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Gilets jaunes : des manifestants devant un dépôt pétrolier à Dijon

Des "gilets jaunes" sont toujours installés devant l’entrée d’un dépôt pétrolier à Dijon mercredi matin 5 décembre. / © Sylvain Bouillot
Des "gilets jaunes" sont toujours installés devant l’entrée d’un dépôt pétrolier à Dijon mercredi matin 5 décembre. / © Sylvain Bouillot

Une trentaine de gilets jaunes sont toujours installés devant l’entrée d’un dépôt pétrolier à Dijon mercredi matin 5 décembre. Ils ralentissent l’accès des camions aux installations. Un automobiliste excédé a percuté un camion-citerne ce matin.
 

Par B.L.

Cela fait plus de deux semaines que des gilets jaunes sont installés devant le dépôt des Raffineries du Midi, rue des Verriers, à Dijon.

Les manifestants ralentissent la circulation des camions. Une file de poids lourds s’est formée autour du site et les véhicules doivent patienter avant d'entrer.


 
Des "gilets jaunes" ralentissent la circulation devant un dépôt pétrolier à Dijon le 5 décembre 2018 / © Sylvain Bouillot
Des "gilets jaunes" ralentissent la circulation devant un dépôt pétrolier à Dijon le 5 décembre 2018 / © Sylvain Bouillot


Depuis le 17 novembre, les gilets jaunes assurent une présence ponctuelle devant le dépôt pendant la journée.
 
Un automobiliste a percuté l'arrière d'un camion-citerne qui était chargé de carburant à Dijon mercredi 5 décembre 2018 / © Yann Gilet Jaune
Un automobiliste a percuté l'arrière d'un camion-citerne qui était chargé de carburant à Dijon mercredi 5 décembre 2018 / © Yann Gilet Jaune

 

Un automobiliste a percuté un camion-citerne


Ce mercredi matin, vers 7 heures, un accident qui aurait avoir de graves conséquences s’est produit.

Un automobiliste excédé a tenté de forcer la file de véhicules. Son auto a percuté l'arrière d'un camion-citerne qui était chargé de carburant. L’accident n’a fait aucun blessé, précisent les pompiers de Dijon.
 

Le reportage de Sylvain Bouillot, Damien Le Fauconnier et Chantal Gavignet avec :
-Yann, gilet jaune
-Maxime, chauffeur routier
-Jean-Michel, gilet jaune

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus