Gilets jaunes : la fréquentation hôtelière perturbée par les manifestations

Depuis le début du mouvement des "gilets jaunes" le 17 novembre 2018, deux weeks-ends se sont succédés, avec des perturbations et des affrontements avec les forces de l'ordre. Les professionnels de l'hôtellerie ont constaté une baisse de fréquentation.
Les réservations ont marqué le pas sur les week-ends du 24/11 et 1er décembre
Les réservations ont marqué le pas sur les week-ends du 24/11 et 1er décembre © FTV François Latour
Un mouvement qui a pris de l'ampleur
Depuis le mouvement initial "gilets jaunes" du 17 novembre, les week-ends qui ont suivi (24 novembre et 1er décembre) ont été marqués par des heurts avec les forces de l'ordre, à Dijon, comme dans d'autres villes.

Impact sur la fréquentation
Les manifestations récentes auraient eu un impact sur les réservations de séjours "loisirs" de dernière minute.
Antoine Muñoz, directeur de l'Hôtel de la Cloche à Dijon, a constaté une "baisse des réservations sur les derniers week-ends ", alors que "l'année dernière, c'était plutôt une montée en puissance qui est constatée"

L'interview d'Antoine Muñoz, par François Latour
Intervenant : 
Gilets jaunes : la fréquentation hôtelière affectée par les manifestations

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social prix du carburant consommation gilets jaunes société