• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Grève pour le climat : à Dijon, les débats dans les lycées n’auront pas lieu

Des manifestations ont lieu depuis plusieurs semaines en France, notamment à Paris / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Des manifestations ont lieu depuis plusieurs semaines en France, notamment à Paris / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Des débats sur l’environnement devaient être organisés dans tous les lycées de France, vendredi 15 mars, de 16h à 18h. Mais à Dijon, ils n’auront pas lieu.

Par Valentin Chatelier

Des débats "dans tous les lycées de France" sur l’environnement, vendredi 15 mars ? Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer l’avait annoncé lundi 11 mars. Ces débats doivent être organisés de 16h à 18h. L’objectif : "manifester l’importance de ce sujet" et "travailler à des choses concrètes que l’on peut proposer pour que les lycéens eux-mêmes s’engagent".
 

Pourquoi ce vendredi ? Le même jour, les lycéens sont appelés à se mobiliser lors de "la grève mondiale" des élèves pour le climat. Un mouvement lancé par la jeune écologiste suédoise Greta Thunberg. Depuis plusieurs semaines, plusieurs centaines de jeunes français ont manifesté, notamment à Paris.
 

A Dijon, ces débats auront-ils lieu ?


Nous avons contacté les lycées. Et ce n’est pas si simple.

Certains ont déjà organisé un débat similaire et ne comptent pas le refaire ce vendredi. C’est le cas du lycée Carnot, où un débat a eu lieu la semaine dernière. Au lycée international Charles-de-Gaulle, il a eu lieu jeudi 14 mars. Mais devant le lycée, deux élèves, qui participent à la mobilisation vendredi, nous ont expliqué ne pas en avoir été informés.

D’autres n’ont tout simplement pas eu le temps de l’organiser, pris de court par l’annonce du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Au lycée Gustave Eiffel, l’échange avec les jeunes n’aura pas lieu. Même chose au lycée Le Castel, situé dans le centre de Dijon. Des conseils de classe sont déjà planifiés, impossible pour eux d’organiser cet événement.

Au lycée Montchapet, le chef d’établissement a bien tenté de mettre en place ce débat. Les élèves devaient s’inscrire pour y participer. Mais vendredi 15 mars matin, il n’y avait que 3 inscrits à cet événement.

Enfin au lycée Simone Weil, situé près de la gare de Dijon, un débat sera organisé. Mais pas ce vendredi. Il aura lieu mardi 19 mars matin.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : un homme fonce en voiture sur une scène qu'allait occuper Dieudonné

Les + Lus