Incendie mortel à Dijon : légère reprise du feu dimanche, la solidarité s'organise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matti Faye avec Maryline Barate et Amélie Douay

Au lendemain de l'incendie mortel dans le centre-ville de Dijon, rue du Bourg, les pompiers sont à nouveau intervenus dimanche 3 janvier après une légère reprise de feu rapidement maîtrisée. Par ailleurs, une collecte a permis de rassembler de nombreux vêtements pour les sinistrés.

Une légère reprise de feu a été signalée dimanche 3 janvier 2021 dans l'immeuble de la rue du Bourg à Dijon où est survenu la veille un violent incendie qui a fait un mort, un blessé grave et dix blessés plus légers.

Seize pompiers sont rapidement revenus sur place pour maîtriser la situation avec deux fourgons incendie et une grande échelle. "Des habitants de la rue nous ont signalé vers 17h30 une légère reprise de feu au niveau du bâtiment sinistré. Il s'avère que cette reprise est particulièrement difficile d'accès parce qu'elle se situe dans une zone partiellement effondrée", nous a précisé le lieutenant-colonel Olivier Roy.

D'après les constatations des pompiers, "le feu couve dans du plâtre avec du lattis qui se consume lentement. Donc ça génère un peu de fumée que l'on constate de la rue."

Les soldats de feu ont réalisé des rondes régulières toute la journée dimanche. "Il s'avère que malheureusement, la ronde qui était prévue à 17h au moment où on nous a signalé le sinistre avait été décalée un peu dans le temps, puisque nous avions une activité opérationnelle assez soutenue cet après-midi. Donc c'est pour ça que les gens nous ont rappelé. Sinon nous aurions sans aucun doute détecté cette reprise", a ajouté Olivier Roy. Les opérations de surveillance se poursuivent ce lundi, avec des rondes toutes les quatre heures.

 

Solidarité pour les sinistrés

Le sinistre a suscité un vaste élan de solidarité. En début d'après-midi dimanche, un flot ininterrompu de Dijonnais a afflué les bras chargés de vêtements pour équiper les sinistrés du 48 de la rue du Bourg.

Marine fait partie de ceux qui ont tout perdu dans l'incendie. Cette jeune femme de 23 ans a juste eu le temps d'enfiler un pantalon et une paire de chaussures avant d'être secourue. Une situation qui a émue la directrice de l'école de maquillage où elle étudie. C'est elle qui a lancé cet appel aux dons sur les réseaux sociaux, une initiative qui a été entendue.

"Je suis hyper gênée. Je ne sais pas comment dire merci, je n'ai pas les mots, nous a confié Marine. C'est énorme de voir toutes ces personnes qui se sont mobilisées pour nous depuis le début. Les policiers, les pompiers, les urgences, les familles, les amis… Ça fait chaud au cœur de se dire qu'on n'est pas tout seul."

Les cours reprennent dès lundi dans cette école. La Croix Rouge a proposé son appui pour stocker ces dons avant leur redistribution.

durée de la vidéo: 01 min 16
Dijon : après l'incendie mortel, la solidarité des riverains au rendez-vous