Musique : le VYV Festival monte le son pour quatre jours au parc de la Combe à la Serpent, près de Dijon

Après une édition 2020 annulée et un report cette année, le VYV Festival a finalement pu être organisé près de Dijon (Côte-d'Or). Le groupe IAM, Benjamin Biolay, Yseult, Pomme ainsi que de nombreux autres artistes se succéderont sur scène pendant quatre jours à partir de ce jeudi 2 septembre.

Les enceintes vont résonner de nouveau au parc de la Combe à la Serpent, près de Dijon (Côte-d'Or). Le VYV Festival y a installé sa scène pour quatre jours de festivités à partir de ce jeudi 2 septembre. "En tant qu’organisateur, c’est un soulagement. Cela fait presque deux ans qu’on essaie de sortir cette deuxième édition !", déclare Pierre Clement, directeur de la manifestation culturelle. Après l’annulation de l'événement en 2020, le report de l'édition de juin 2021 à septembre, le festival a finalement été étalé sur quatre jours au lieu de deux, pour pallier aux incertitudes concernant la situation sanitaire.

"En 18 mois, ce n’est pas un festival, une deuxième édition qu’on a organisée, mais quatre festivals avec les différents reports et annulations. Pour notre programmateur, il a fallu à chaque fois tout reconstruire avec des artistes internationaux qui ne pouvaient plus venir", témoigne le directeur du VYV Festival.

Une programmation pour toutes les générations

Des artistes phares de la scène musicale actuelle, un parcours visant à mettre en valeur des initiatives sociales et solidaires : malgré ce contexte particulier, le VYV Festival veut rester fidèle à ses objectifs. "Nous souhaitons regrouper des festivaliers de toutes les générations tout en sensibilisant à l’action sociale", nous indique Pierre Clement. La programmation s’annonce éclectique. Des artistes installés comme IAM, Benjamin Biolay ou Catherine Ringer côtoieront des étoiles montantes telles que Pomme ou Hervé. Cette année, le Chemin des Beaux Jours proposera aux spectateurs de découvrir 40 initiatives sociales de la région ou d’ailleurs.

Cette nouvelle édition sera plus "intimiste", détaille le directeur du festival : contre trois scènes en 2019, il n’y en aura plus qu’une. "C’est un mal pour un bien", tempère Pierre Clement, "Cela nous amène à travailler sur une édition sensiblement différente notamment en ce qui concerne la déambulation des festivaliers. Notre objectif est de faire vivre au centre du festival tout un univers sur l’engagement social, mais c’est plus facile quand on passe d’une scène à l’autre, car on traverse le 'village'. Il a fallu travailler sur une autre implantation et créer des zones d’attractivité qui poussent le spectateur à être curieux et à quitter sa scène."

Alors que les ventes de billets commencent tout juste à décoller depuis le début de la semaine, Pierre Clement espère que les spectateurs seront au rendez-vous. "On a envie de dire au public que ce n’est plus que des promesses. Ça y est, on est sur le plateau, on a installé un festival ! C’est pour vous, allez-y !"

Retrouvez le détail de la programmation ci-dessous :

  • Jeudi 2 septembre : PLK, 47 TER, L’Impératrice, Hervé, Vladimir Cauchemar
  • Vendredi 3 septembre : Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko, Pomme, Folamour, Yseult, Crystal Murray
  • Samedi 4 septembre : Parlor Snakes, Last Train, Sébastien Tellier, Dionysos, Asaf Avidan, Parov Stelar
  • Dimanche 5 septembre : IAM, Benjamin Biolay, Chilla, Delgres, Gystere
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité