De plus en plus de familles font appel à des tiers pour entretenir les lieux de sépultures

Autrefois les familles bougeaient peu et l'entretien des tombes était inscrit dans l'ordre des choses. Aujourd'hui dans les cimetières beaucoup de tombes ont l'air d'être abandonnées. Trop de kilomètres à faire, problème pour se déplacer... Des entreprises proposent leurs services aux particuliers.

Au moment de la Toussaint, les cimetières prennent des couleurs. Par tradition, à cette époque de l'année, de très nombreuses familles viennent parfois de très loin déposer des fleurs sur la tombe de leurs chers défunts. 

Mais le reste de l'année, les cimetières sont moins fréquentés. Quelques tombes seulement sont régulièrement fleuries et nettoyées. Pour beaucoup de familles, ce n'est pas possible pour cause d'un trop grand éloignement ou pour des raisons de difficultés à se déplacer. 

Depuis quelques années des entreprises proposent ce service aux particuliers. C'est le cas de Yann Lepage et Flavien Jourdain qui ont créé une société en 2008 à Aix-en-Provence, avec une particularité: ils se définissent comme des artisans 2.0, car cette société n'a pas pignon sur rue; on ne peut la trouver que sur internet.

Certains de leurs clients vivent à l'autre bout du monde, à des milliers de kilomètres du territoire national. D'autres moins éloignés ne peuvent pas venir autant qu'ils le voudraient.

Pour cette Toussaint 2015, la société en est à sa 10.000ième tombe entretenue. Elle intervient notamment en Bourgogne, à Dijon. 

Reportage : Caroline Jouret et Jean-François Guilmard
Montage : Luis André
Avec : Françoise Taillard ( cliente de la société), Yann Lepage ( Directeur de "En sa mémoire")

Une entreprise intervient dans toute la France pour nettoyer et fleurir les tombes des familles qui sont trop loin ou qui ne peuvent le faire elles-mêmes.