• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Pourquoi le DFCO joue-t-il son avenir en Ligue 1 contre Bastia ?

A l'image de Fouad Chafik (DFCO) et Enzo Crivelli (SC Bastia) au match aller en Corse le 29 octobre 2016, Dijon et Bastia sont à la lutte pour le maintien en Ligue 1.
A l'image de Fouad Chafik (DFCO) et Enzo Crivelli (SC Bastia) au match aller en Corse le 29 octobre 2016, Dijon et Bastia sont à la lutte pour le maintien en Ligue 1.

Match à 6 points, rendez-vous capital, match de la mort... Le jargon sportif regorge d'expressions pour une rencontre comme celle du samedi 8 avril 2017 entre Dijon et Bastia. Les deux clubs jouent, en 90 minutes, leur avenir en Ligue 1. Explications.

Par T.S.

Ce n'est bien sûr pas l'affiche la plus impressionnante de la saison de Ligue 1, mais probablement le match le plus stressant qui se profile au stade Gaston-Gérard, ce samedi 8 avril 2017 (20 heures). Dijon, 17e, reçoit Bastia, 20e et dernier du classement, pour ce qui sera un tournant de la fin du championnat. Car les deux clubs veulent accrocher leur maintien en élite, et une victoire samedi serait un grand pas vers cet objectif. "C'est très important pour nous, indique l'entraîneur du DFCO Olivier Dall'Oglio, mais on l'a préparé en toute sérénité. Ce qui m'intéresse, c'est qu'on puisse développer notre football."

Lorient a tout relancé

En gagnant ses deux derniers matchs, Lorient a enfin réussi à mettre le coup de talon pour abandonner à Bastia la dernière place du championnat. Désormais 19e, et premiers relégables directement, les Merlus ne sont plus qu'à un point des Dijonnais. Le DFCO n'a donc plus aucune marge de manœuvre, et doit impérativement faire le plein de points contre ses adversaires directs. Pour le milieu offensif Frédéric Sammaritano, "il faut faire le plein à domicile jusqu’à la fin de saison. Il va falloir être plus régulier. On a fait de belles prestations, même si on n’a pas toujours été récompensés. Les qualités mentales feront la différence en cette fin de saison. On sent que tout le monde est derrière nous. Le mach de samedi, on l’a dans la tête, car on en parle depuis un petit moment. Il faudra gagner le combat physique et être juste dans les zones décisives." Face à Bastia, Dijon a l'occasion, en cas de victoire, de mettre cette équipe à 7 longueurs, un écart qui sera presque impossible à combler.


7 rendez-vous pour se maintenir

La fin de saison approche : il ne reste que sept rencontres à disputer, et donc 21 points à prendre. Le calendrier dijonnais réserve quelques matchs difficiles (déplacements à Monaco, Guingamp et Toulouse), mais le DFCO aura l'avantage de recevoir 4 fois (Bastia, Angers, Bordeaux et Nancy) et de recevoir deux concurrents directs dans la course au maintien. C'est bien ces rendez-vous qui risquent de compter double. Après 2 bons points ramenés de Rennes et Marseille, les Dijonnais doivent absolument renouer avec la victoire à domicile. Ils restent sur deux défaites frustrantes contre deux cadors de Ligue 1 (Nice et Saint-Etienne).

Pour l'international coréen Kwon Chang-hoon, invité de l'émission DFCO & Débats en Facebook Live sur France 3, "c'est normal de ressentir un peu de stress par rapport à la menace de relégation, mais nous voulons gagner tous nos matchs, et le DFCO peut aller beaucoup plus haut que son classement actuel. Je n'ai pas hésité à venir à Dijon par rapport au classement, parce que je suis persuadé que ça va s'arranger." Titularisé à Marseille, Kwon a prouvé qu'il pouvait être un atout pour la fin de saison.

DFCO & Débats - Kwon Chang-hoon


Reynet, impérail au match aller

Le 29 octobre 2016, à Bastia, Baptiste Reynet avait sauvé Dijon à lui tout seul. Le gardien de but a livré une prestation incroyable, avec des parades en série, pour permettre au DFCO d'assurer un match nul (0-0). Au retour, il s'agira pour les hommes d'Olivier Dall'Oglio d'inverser les rôles, et de se montrer bien plus pressants sur la cage corse. "Ça fait trois semaines que je n’ai pas joué, donc j’ai hâte de retrouver la compétition, explique l'attaquant dijonnais Loïs Diony. A Marseille, l’équipe a fait un bon match. Bastia a du potentiel offensivement, ils sont peut-être un peu plus à la peine défensivement. Ils vont nous rentrer dedans, à nous de répondre physiquement."

Reynet incroyable à Bastia !


A lire aussi

Sur le même sujet

Quétigny : un moyen-métrage tourné par des lycéens à Barcelone

Les + Lus