• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ligue 1 : enfin un point pour le DFCO cette saison

Premier point pour Dijon. / © JEFF PACHOUD / AFP
Premier point pour Dijon. / © JEFF PACHOUD / AFP

Le compteur est enfin débloqué pour le DFCO. Le club de football dijonnais a terminé la rencontre contre Nîmes samedi soir sur un match nul. "C'est bien évidemment la frustration qui prédomine. Car nous avons eu les occasions pour gagner", a dit l'entraîneur de Dijon.

Par M. F. avec AFP

Dernier de Ligue 1 après quatre défaites et un seul but marqué, Dijon a enfin débloqué son compteur point, samedi 14 septembre, en obtenant le nul sans but face à Nîmes, un adversaire direct dans l'optique du maintien. Les Bourguignons, qui n'ont pas concédé de but pour la première fois de la saison, sont toujours derniers, avec une longueur de retard sur Monaco (19e) qui reçoit Marseille dimanche.

Mais, avec un peu plus de réalisme et de justesse dans le dernier geste, Dijon aurait pu s'imposer. Pour le moment, l'apport de recrues dans le domaine de l'attaque, arrivées en fin de mercato, n'a pas permis d'apporter plus d'efficacité. Face à des Nîmois solides, venus pour confirmer leur bonne série actuelle (une victoire, un nul), le DFCO a souvent dominé, malgré un gros passage à vide en  première période, et s'est procuré plusieurs occasions franches. 

Après deux premières tentatives de Mama Baldé (2) et Didier Ndong (6), toutes non cadrées, Matheus Pereira a obligé Paul Bernardoni à un arrêt délicat sur un coup-franc excentré (12). Mais après ce premier quart d'heure encourageant, Dijon s'est perdu dans un jeu brouillon et sans réel danger pour les Crocodiles, qui en ont profité pour se montrer menaçants par Zinedine Ferhat (37).
 
 

"Frustration"

L'entraîneur dijonnais, Stéphane Jobard, a vu son équipe débuter la seconde période avec de meilleures intentions. Baldé (50), Stephy Mavididi (56, 60) et Mounir Chouiar (57), dont la puissante frappe a été détournée en corner par Bernardoni, ont redonné espoir à leurs supporters. 

Mais comme en première période, le DFCO s'est essoufflé et a laissé les Nîmois un peu plus libres de leurs mouvements, heureusement pour eux sans conséquence. Baldé s'est offert une dernière occasion (81), juste avant de réclamer un penalty que l'arbitre, Stéphanie Frappart, ne lui a pas accordé et en fin de match, sans une intervention de Gomis, Ferhat aurait même pu offrir la victoire au Nîmes Olympique (86).

"Malgré ce point pris, c'est bien évidemment la frustration qui prédomine. Car nous avons eu les occasions pour gagner. Et en Ligue 1, il faut marquer, , a indiqué l'entraîneur dijonnais à la fin de la rencontre. Bien sûr, pour la première fois de la saison, nous n'avons pas encaissé de but. Défensivement, nous avons fait preuve de solidité, même si nous avons connu quelques situations délicates. Je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs au niveau de la débauche d'énergie, surtout en seconde période, car la première a été trop timorée. Il nous a manqué de la justesse, de la finesse, du réalisme dans le dernier geste".
 
Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus