Retour sur : dans les crèches aussi, c’est la rentrée

La reprise du travail pour les parents signifie le retour à la crèche pour les petits. Les années passent et il n’y a a toujours pas assez de places. C’est surtout le mode d’accueil qui change. Les grandes crèches municipales d’autrefois laissent la place à des micro-crèches.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Hier

En ce mois de septembre de 1967, l’une des 5 crèches municipales de Dijon était déjà au complet.
Environ 50 enfants étaient accueillis par une équipe de puéricultrices. Vêtus dès leur arrivée d’un petit "uniforme", les bambins suivaient alors un programme journalier bien précis.


Aujourd’hui

Dans une crèche, on parle de rentrée réussie quand les enfants s'épanouissent et que leurs parents sont confiants. C’était bien le cas ce 27 août 2015 pour des jumeaux accompagnés de leur papa dans une micro-crèche à Dijon.

Installés dans un univers douillet, les petits, pas plus de 10, sont presque comme chez eux. Les enfants peuvent bénéficier de toute l’attention nécessaire, aussi bien auprès des puéricultrices que des puériculteurs qui ont fait leur apparition auprès de leurs collègues féminines.


Le reportage d’Isabelle Rivierre, Jean-Louis Saintain et Pascal Rondi
Intervenants :
-Elodie Petitcollin, directrice coordinatrice de la crèche "Les p'tits Jules au nid"
-Elvis Maeren, agent d’accueil
-Jean-Philippe Bailly, papa